Mon courrier au Ministre de l’Intérieur sur les projets immobiliers de la Gendarmerie Nationale à Saint-Etienne

Alors que d’importantes coupes budgétaires viennent d’être annoncées pour les budgets de la Police et de la Gendarmerie Nationale, je viens d’interpeller le Ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB sur les projets immobiliers de la Gendarmerie à Saint-Etienne, lesquels ont fait l’objet d’engagements forts de l’Etat dans un passé récent.

Les annulations de crédits annoncées par le Ministère et détaillées par le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale lors de son audition devant la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale le 18 juillet dernier, de 111 M€ en autorisations de programmes, et de 90 M€ en crédits de paiement, vont impliquer une revue des programmes afin de réaliser les économies imposées.

Aussi, j’ai demandé à Gérard COLLOMB de confirmer les engagements pris par Bernard CAZENEUVE en mai 2016 lors de sa venue dans la Loire, concernant la rénovation de la caserne « Bergson », ainsi que pour l’étude de faisabilité d’une relocalisation des personnels gendarmes (Escadron départemental de sécurité routière, Brigade de recherche, Peloton de surveillance et d’intervention…) du Groupement départemental sur un site à proximité, sur le territoire stéphanois.

A cet égard, j’ai à nouveau défendu auprès du Ministre l’hypothèse d’une implantation dans le quartier du Soleil, sur la friche « Rocher », où je défendais l’installation d’un Hôtel de la Sécurité Intérieure, projet abandonné depuis en raison de son coût.

L’installation de Gendarmes dans le quartier du Soleil aurait sans aucun doute un effet bénéfique pour le secteur, entrainant une dynamique positive en matière d’habitat et un véritable sentiment de renouveau urbain, en parallèle de la construction de la future ligne de tramway.

Courrier Collomb by Régis Juanico on Scribd

Crédits photo : @France Bleu Saint-Etienne Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.