Le député

Le député

portraitregisAN 2ememandatofficielJ’ai 45 ans. Je suis né le 5 février 1972 à Saint-Rémy, en Saône-et-Loire.

Je suis marié et père de deux garçons, Léo, quatorze ans et Raphaël, dix ans. Ma femme, Cécile, travaille dans les services de l’Education Nationale. J’ai deux soeurs, Isabelle et Marie-Claude. Mes parents, tous deux à la retraite dans la région de Montpellier, exerçaient les métiers d’enseignant d’Education Physique et Sportive en lycée professionnel et de secrétaire de direction.

Après un Bac C obtenu au lycée Roland Garros du Tampon à l’Ile de la Réunion, j’ai fait mes études à l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon dont je suis diplômé de la section “Politique et administration” et où j’ai enseigné par la suite les questions de Défense Nationale. Je suis titulaire d’une maîtrise en Sciences Politiques à l’Université Paris I La Sorbonne, option sociologie politique. Je suis titulaire du Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA).

Parcours politique.

Je me suis engagé au Parti Socialiste en 1990, en même temps qu’au Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), dans les clubs Forum (jeunes rocardiens) et dans le syndicalisme étudiant (UNEF-id). J’ai été élu président national des clubs Forum en 1994, puis du Mouvement des Jeunes Socialistes en 1995, à la suite de Benoit Hamon.

Lionel Jospin, alors 1er secrétaire du PS, m’a confié la responsabilité de la campagne « jeunes » des élections législatives en mai 1997. Je suis depuis cette date, membre du Conseil National du PS. J’ai été également délégué national à la vie étudiante (1997-2000), responsable national aux élections (2005-2008) et membre du bureau national du PS depuis décembre 2007.

J’ai été élu Premier Secrétaire de la Fédération du PS dans la Loire en novembre 2008 avec 73% des voix et réélu en novembre 2012 avec 84% des voix. Je suis devenu Secrétaire National du PS chargé de la Trésorerie dans l’équipe de Martine Aubry en décembre 2008, fonction que j’ai assumée jusqu’en novembre 2012. En tant que Trésorier du PS, j’ai été en charge, dans l’équipe de campagne de François Hollande pour les élections présidentielles de 2012, des questions de financement. J’ai été nommé porte-parole du candidat à la Primaire, Benoit Hamon en août 2016. J’ai été designé vice-président du groupe Socialiste Écologique et Républicain à l’Assemblée Nationale le 20 décembre 2016. Dans l’équipe de campagne de Benoit Hamon à l’élection présidentielle, je suis le président de l’association de financement du candidat et son conseiller personnel.

Vie professionnelle.

A l’issue de mon mandat de deux ans à la tête du MJS, je suis entré au cabinet du Ministre de la Défense, Alain Richard, comme conseiller pour la communication jusqu’en septembre 2001. Après une année de travail à la Délégation interministérielle aux restructurations de Défense auprès de Jean-Pierre Aubert, j’ai été recruté par l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de travail comme chargé de mission pendant trois ans. J’ai en particulier travaillé sur le concept de Qualité de Vie au Travail. J’ai ensuite intégré en tant qu’attaché territorial la DRH de la Région Rhône-Alpes où j’ai été chargé des conditions de travail des agents TOS dans les lycées. Fonctionnaire territorial, je suis aujourd’hui en position de détachement pour l’exercice de mon mandat de parlementaire.

Mandats électifs.

J’ai été élu pour la première fois Conseiller Général de la Loire en mars 2004 sur le canton Nord-Est 1 de la ville de Saint-Etienne (Hôtel de Ville-Préfecture, Crêt de Roc, Chateaucreux, Monthieu-La Montat, Soleil, Terrenoire) avec 59% des voix et réélu en mars 2011 avec 65% des voix. En mars 2015, nous avons été élus conseillers départementaux, avec Marie-Michelle Vialleton (EELV), sur le nouveau canton 18-Saint-Étienne 5 (Saint-Jean-Bonnefonds, Saint-Priest-en-Jarez, Montreynaud, Monthieu, Le Soleil et Terrenoire) avec 59,66% des voix.

J’appartiens au groupe « Loire Solidaire » au sein du Conseil Départemental et je siège dans les commissions suivantes : Economie-Evaluation des politiques publiques, Jeunesse, Sport et RSA-Insertion. Je suis également membre du CA des collèges Jules Vallès au Soleil, Marc Séguin à Montreynaud et de la Maison des Sports de la Loire.

J’ai été élu député de la Loire le 17 juin 2007 dans la 1ère circonscription (Saint-Etienne Nord) avec 52,13% des voix et réélu le 17 juin 2012 avec 57,45%.

En tant que député, j’adresse chaque semaine une lettre d’information électronique et chaque année, j’organise une soirée dans une commune différente de la circonscription pour rendre compte de mon mandat de député.

Travail parlementaire (2007-2012).728438

Entre juin 2007 et juin 2009, j’ai siégé à la commission des Affaires Sociales, familiales et culturelles où j’ai été responsable pour mon groupe Socialiste, Radical et Citoyen des questions “Sports, jeunesse et vie associative” pour les budgets 2008 et 2009. J’ai siégé également à la Commission des Affaires Européennes. J’ai rédigé dans ce cadre, avec Arlette Franco, un rapport (n° 1946) concernant le Livre Blanc sur le sport de la commission européenne, en février 2008.

J’ai également participé aux travaux de la Mission d’Evaluation et de Contrôle de la commission des Finances sur l’allocation des moyens aux universités (juin 2008).

Je suis l’auteur d’une proposition de loi cosignée par l’ensemble du groupe socialiste, déposée le 22 juillet 2008, instaurant une “aide au départ en vacances pour les enfants et adolescents mineurs” et qui a le soutien de 60 organisations et associations nationales (ATD Quart-Monde, Secours Populaire, Mutualité Française, UNAF, FCPE, Jeunesse au Plein Air…).

J’ai été désigné au sein de la commission des affaires sociales comme membre de la mission d’information parlementaire sur les structures et la gouvernance des associations (septembre 2008).

J’ai été nommé le 8 juillet 2009, rapporteur pour avis sur les crédits « Sport, jeunesse et vie associative » , pour le budget 2010 au sein de la Commission Affaires Culturelles et de l’Education.

J’ai rendu en octobre 2009 en même temps que l’avis budgétaire (n°1968) un rapport thématique intitulé « Promouvoir les activités physiques et sportives tout au long de la vie : un enjeu de santé publique majeur ».

J’ai été rapporteur de la Proposition de Loi du groupe SRC sur la transparence financière de la vie politique examinée en séance le 14 octobre 2010.

Membre de la mission d’information parlementaire sur la pénibilité au travail (juin 2008) et co-rapporteur de la mission d’information sur la pénibilité dans les petites entreprises (travaux en cours), j’ai également été membre de la mission d’information parlementaire de la commission des affaires sociales sur les Risques psycho-sociaux (mai 2011).

J’ai été membre de la mission d’information parlementaire sur la gouvernance des Fédérations sportives (février 2012)

J’ai également participé en 2011 aux travaux de la commission d’enquête sur les mécanismes de financement des organisations syndicales d’employeurs et de salariés (rapport non-publié)

En tant que co-rapporteur au titre de la Commission des Affaires Européennes d’une mission sur la révision de l’Acte pour le Marché Unique avec Anne Grommersch, députée UMP, nous avons publié deux rapports.

En tant que co-rapporteur au titre du Comité d’Evaluation et de Contrôle d’une mission sur la « Performance des politiques sociales en Europe », avec Michel Heinrich, député UMP, nous avons publié le 15 décembre 2011 un rapport intitulé « S’inspirer des meilleures pratiques européennes pour améliorer nos performances sociales ». Les conclusions de ce rapport ont été examinées en séance publique de l’Assemblée Nationale le mardi 31 janvier 2012.

Le 20 décembre 2011, j’ai déposé une Proposition de Loi au nom du groupe SRC visant à renforcer l’accès aux loisirs et au vacances par la création d’un statut du volontariat de l’animation.

Travail parlementaire (2012-2017).

Depuis le début de la XIVème législature je siège au sein de la Commission des Finances où j’ai été désigné rapporteur spécial pour le Budget des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative (rapport n°251 Budget Sport, Jeunesse et Vie Associative pour 2013rapport n°1428 Sport, Jeunesse et vie associative pour 2014, et rapport n°2260 Sport, Jeunesse et vie associative pour 2015).

J’ai également été désigné 1er vice-président du Comité d’Evaluation et de Contrôle des Politiques Publiques où nous avons présenté, avec mon collègue Michel Heinrich, le 18 octobre 2012, un rapport de suivi sur la performance des politiques sociales en Europe.

Le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, nous a confié avec mon collègue François Cornut-Gentille, le 18 décembre 2012, une mission sur la revalorisation de l’examen du projet de loi de Règlement dans le cadre de la Modernisation de l’Action Publique.

En tant que co-rapporteur d’une mission d’information commune entre la commission des Finances et celle des Affaires Culturelles, nous avons publié, avec mon collègue Guenhaël Huet, le 10 juillet 2013, un rapport n° 1245 intitulé « Quinze propositions pour renforcer la solidarité entre sport professionnel et sport amateur« .

En tant que co-rapporteur au titre du Comité d’Evaluation et de Contrôle d’une mission sur la mobilité sociale des jeunes, nous avons publié avec mon collègue Jean-Frédéric Poisson, le 5 décembre 2013 un rapport n°1613 intitulé « Construire des parcours de progression sociale pour et avec les jeunes« . Les conclusions de ce rapport ont été examinées en séance publique de l’Assemblée Nationale le mardi 28 janvier 2014. En application de l’article 146 – 3 du règlement de l’Assemblée nationale, nous avons publié un second rapport n°2535 sur la mise en oeuvre de ces conclusions le 29 janvier 2915.

Nommé « Parlementaire en mission » par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, le 30 avril 2013 sur la fiscalité du secteur privé non lucratif avec mes trois collègues député Yves Blein Laurent Grandguillaume et Jérôme Guedj, nous avons remis notre rapport intitulé « Impact de la mise en œuvre du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) sur la fiscalité du secteur privé non lucratif » le 12 décembre 2013.

Désigné rapporteur pour avis de la Commission des Finances pour le Projet de Loi sur l’Économie Sociale et Solidaire, j’ai présenté mon rapport n° 1536 le 9 avril 2014.

J’ai été désigné le 11 décembre 2013 secrétaire de la mission d’information parlementaire sur la simplification législative, puis rapporteur, le 5 juin 2014, en remplacement de Thierry Mandon, nommé au gouvernement, Laure De La Raudière, députée UMP, étant la présidente. Ainsi nous avons publié au nom de la mission d’information le 9 octobre 2014, avec Laure De La Raudière, le rapport n°2268 sur la simplification législative qui a donné lieu à notre audition devant le groupe de travail sur l’avenir des institutions.

J’ai été désigné le 30 avril 2014 secrétaire de la commission d’enquête sur l’exil des forces vives de la Nation dont Luc Chatel, député UMP, était rapporteur et Yann Galut, député PS, président.

J’ai été désigné le 24 juin 2014 membre de la commission d’enquête chargée d’étudier les difficultés du monde associatif dans la période de crise actuelle dont Francoise Dumas, députée PS est rapporteure et Alain Bocquet, député GDR, président (travaux en cours).

J’ai été désigné le 8 juillet 2014 membre de la commission spéciale pour l’examen du projet de loi relatif à la simplification de la vie des entreprises dont Sophie Errante, députée PS est rapporteure et Françoise Descamps-Crosnier, députée PS, présidente.

J’ai été l’auteur de l’avis n°1536 portant sur le projet de loi, adopté par le Sénat, relatif à l’économie sociale et solidaire et publié le 9 avril 2914.

J’ai été nommé « Parlementaire en mission » par le Premier Ministre Manuel Valls, par décret du 21 octobre 2015 sur la question du « sport et de l’école », avec mon collègue député de Dordogne Pascal Deguilhem. Notre rapport a été rendu public le 14 septembre 2016.

J’ai été nommé rapporteur d’une mission d’information parlementaire de la commission des finances sur la politique d’aide sociale de l’Office National des Anciens Combattants. Cette mission, présidée par ma collègue députée du Jura Marie-Christine Dalloz, a rendu ses conclusions le 19 octobre 2016.

J’ai été nommé rapporteur du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques sur « l’évaluation de la régulation des jeux d’argent et de hasard » le 3 novembre 2015 avec mon collègue député des Yvelines Jacques Myard. Notre mission bénéficiera de l’assistance de la Cour des Comptes. Les conclusions en sont attendues pour le 8 février 2017.

Je suis également membre du groupe d’études sur la prématurité et les nouveau-nés vulnérables à l’Assemblée nationale.

 

Fonctions extra-parlementaires

Je suis président du groupe d’études de l’Assemblée nationale en soutien à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, depuis sa création en avril 2016.

En tant que rapporteur spécial des crédits du Sport, je siège au conseil d’administration du Centre National du Développement du Sport (CNDS) après avoir été membre suppléant de la Conférence Nationale du Sport en mars 2012 et membre  de l’Assemblée du Sport (collège des parlementaires) en 2011.

Je suis également Vice-Président de l’Agence pour l’Education par le Sport (APELS) depuis mai 2014, après en avoir été Secrétaire Général, Président de l’Amicale parlementaire du handball, crée en mars 2009, et à ce titre membre du Comité d’Organisation des Championnats du Monde 2017 en France, vice-président de l’Amicale parlementaire de l’athlétisme et de football.

Je suis membre du Conseil d’Administration de l’ANACT (Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail), membre de trois groupes d’études : pénibilité, santé au travail, maladies professionnelles, Economie Sociale et Solidaire et Illétrisme et vice-président du groupe d’amitié France-Espagne.

Licencié dans le club d’athlétisme stéphanois du Coquelicot 42, je continue à lancer régulièrement lors des compétitions (disque, poids, marteau). Je suis champion de la Loire toutes catégories masculines du marteau en 2009 et du disque en 2014. Je détiens le record de Saône-et-Loire du marteau en catégorie minimes depuis 1987 avec un jet de 48,56m.

Membre de l’équipe de France de football des députés, j’en suis le co-sélectionneur avec Eduardo Rihan-Cypel.

Je suis donneur de sang régulier, membre de la Réserve Citoyenne de la Gendarmerie Nationale et membre de l’académie gourmande du Clos-Fleuri.

 

 

 

La députée suppléante

 

La députée suppléante, Arlette BERNARD

arlette bernard

J’ai deux enfants qui volent aujourd’hui de leurs propres ailes.

Je suis retraitée depuis peu et ai fait ma carrière à l’Université Jean Monnet –au service de la Formation continue puis au Pôle international où j’ai été responsable administrative du service. J’ai dans le même temps exercé des responsabilités électives dans différentes instances de l’établissement. Syndiquée au SGEN-CFDT, j’ai aussi assumé des responsabilités syndicales. J’ai terminé ma carrière au grade d’IGE de 1ère classe.

J’adhère depuis toujours au monde associatif (environnement, mémoire, sport, loisirs).

En 2012, Régis JUANICO m’a demandé de faire équipe avec lui pour les élections législatives, j’en ai été très touchée et honorée, et je suis ainsi devenue Députée suppléante.

Depuis 2004, je suis Conseillère générale du canton de Saint-Etienne Nord-Ouest 2 (Saint-Genest-Lerpt – Roche-la-Molière – Saint-Etienne : Alma, Jean Jaurès, Saint-Charles, le Petit Coin, le Grand Clos, Chavassieux, Côte Chaude, Saint-Victor-sur-Loire) suite au décès de Jean Hugon. J’ai été élue à l’issue d’une triangulaire avec 50,64% des suffrages exprimés, puis réélue en 2008 avec 61,37% des voix. Au sein de l’Assemblée départementale, je siège à la Commission permanente ainsi que dans les Commissions Infrastructures, Education – Culture – Jeunesse et Sport et Finances.

Je m’intéresse aussi aux questions environnementales, je siège au SMAGL, à la commission en charge du suivi du Plan départemental d’élimination des déchets. Je siège également chez Loire Habitat.
De 2001 à mars 2014, j’ai été première adjointe au Maire de Saint-Genest-Lerpt, ayant plus particulièrement en charge les affaires sociales. J’ai également été conseillère communautaire de 2008 à 2014.
J’ai choisi en 2014 de me mettre en conformité avec les idées que je défends concernant le non cumul des mandats et ai choisi de me consacrer entièrement à mon mandat de Conseillère générale.

Travail, proximité, écoute restent ma conception de l’exercice de ce mandat.