Trois bonnes nouvelles pour Saint-Genest-Lerpt !

En tant que Député de la 1ère circonscription, j’interviens sans relâche auprès des élus locaux pour défendre et relayer auprès de l’Etat ou de ses représentants un certain nombre de dossiers communaux.

En 2016, je me suis particulièrement mobilisé pour Saint-Genest-Lerpt, sur plusieurs dossiers majeurs :

  • Une demande de subvention au titre de Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance avait été déposée pour la mise en œuvre d’un dispositif de vidéo-protection. Après plusieurs mois d’échanges nourris avec le Ministère qui a dû faire face à un épuisement des crédits dédiés compte tenu du contexte national et du nombre de demandes de subventions enregistrées, j’ai eu confirmation fin janvier qu’une aide de 35 480 était finalement octroyée à Saint-Genest, soit 40% de la base éligible du projet.

FIPD SGL by RegisJuanico on Scribd

  • Le devenir du Château de Cizeron a fait couler beaucoup d’encre depuis l’incendie accidentel qui a ruiné l’édifice fin 2014. Avec les Conseillers départementaux du canton, Arlette Bernard et Pierrick Courbon, nous avons très rapidement pris position afin que Cizeron, actuelle propriété du Département de la Loire, reste, quoi qu’il arrive dans le giron du patrimoine public. Après près de deux ans d’échanges et de négociations entre l’Etat et le Conseil départemental de la Loire, le Ministre de l’Intérieur a confirmé que le château avait bien vocation à redevenir la résidence des Préfets de la Loire. Les travaux de remise en état vont être désormais effectués dans les plus brefs délais, leur financement étant d’ores et déjà garanti.

CIZERON SGL by RegisJuanico on Scribd

2 commentaires

  1. par Marie Neyret - 11 avril 2017 à 13:36

    Pourquoi l Etat- donc Nous citoyens contribuables- garantit il que seront assurés les travaux de remise en état de la résidence Cizeron…alors que la réfection desdits locaux releve d une prise en charge par la la Cie d assurance laquelle il appartenait à la prefête de souscrire.

    • par Régis Juanico - 5 juillet 2017 à 10:17

      C’est bien l’assurance du locataire (l’Etat) qui prendra en charge l’intégralité des travaux. Ils ne coûteront pas un centime au contribuable. L’Etat s’est simplement engagé à continuer d’utiliser les lieux, donc à faire réhabiliter le Château.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.