Régis Juanico

Député de la Loire

Amélioration de la desserte routière du CHU par la création d’un demi-échangeur sur l’A72 au niveau du Musée d’Art Moderne : vers une inscription au Contrat de Projets Etat-Région avant l’été

Ce mardi 25 février, dans le cadre d’une séance de questions orales sans débat à l’Assemblée nationale, j’ai interrogé Frédéric Cuvillier, Ministre des Transports, sur les difficultés croissantes d’accès par la route au CHU de Saint-Etienne.

Les problèmes de circulation existants risquent encore de s’aggraver en 2015 avec la livraison des divers chantiers du « Pôle Sante » (installation de la faculté de médicine, du Centre Ingénierie Santé de l’Ecole des Mines et de l’Institut Régional de Médecine et d’Ingénierie du Sport).

C’est pourquoi Saint-Etienne Métropole a fait conduire, depuis 2008, en lien avec la commune de Saint-Priest-en-Jarez, des études d’opportunité et de faisabilité pour la construction d’un demi-diffuseur sur l’A72, au niveau du Musée d’Art Moderne.

J’ai demandé au Ministre des Transports de me confirmer que cet aménagement a bien vocation à s’inscrire dans le cadre du futur Contrat de Projets Etat-Région, afin qu’il puisse voir le jour dans les prochaines années.

Dans sa réponse, Frédéric Cuvillier a indiqué que les services de l’Etat poursuivent l’examen de ce dossier, et qu’ils devraient rendre leurs conclusions d’ici l’été prochain. Dans le cadre de l’élaboration du prochain CPER, la priorité sera donnée aux projets soutenus par une forte mobilisation locale, comme c’est le cas pour ce demi-échangeur. Dès lors que le cofinancement de la réalisation par les collectivités locales semble acquis, il ne fait nul doute que le caractère prioritaire de la réalisation de cet aménagement sera retenu.

Frédéric Cuvillier a d’autre part également rappelé le soutien financier de l’Etat au projet de construction d’un échangeur complet sur la RN88 au niveau de la Varizelle.

J’ai aussi profité de cet échange pour remercier le Ministre d’avoir tenu ses engagements sur un autre dossier important pour notre département, en lançant la semaine précédente la procédure d’attribution de la concession de l’A 45.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la question et de la réponse, en vidéo et en texte :

M. Régis Juanico. Monsieur le ministre, je souhaite attirer votre attention sur les difficultés d’accès au site du Centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne. Situé sur la commune de Saint-Priest-en-Jarez, le CHU emploie aujourd’hui près de 8 000 personnes. Avec ses 1 900 lits, c’est un outil majeur de santé publique pour la métropole stéphanoise et, plus largement, pour le département de la Loire.

Ces dernières années, le regroupement progressif des différents services hospitaliers sur le site de l’hôpital Nord a entraîné une hausse de fréquentation du CHU et, inévitablement, des difficultés de circulation aux abords de l’établissement, y compris pour les véhicules d’urgence.

Cette situation risque fort de s’aggraver après la livraison, en 2015, des chantiers du pôle santé, regroupement unique en France en matière d’enseignement, de recherche et d’industrie. Cette infrastructure de 14 000 mètres carrés, représentant un montant d’investissements total de 60 millions d’euros, réunira, sur le site du CHU, la faculté de médecine, le centre ingénierie et santé de l’École des mines, destiné à former des ingénieurs et des médecins dans le cadre d’un double diplôme, et l’Institut régional de médecine et d’ingénierie du sport, centre de recherches sur le sport santé. Ce pôle santé, qui rassemblera 3 000 personnes à la fin de l’année 2015, est complété depuis la fin de l’année 2012 par le centre Hygée, centre régional de ressources pour l’information, la prévention et l’éducation sur les cancers au sein du cancéropôle Rhône-Alpes.

Monsieur le ministre, depuis 2008, la commune de Saint-Priest-en-Jarez et la métropole de Saint-Étienne ont consenti des efforts financiers importants pour fluidifier et sécuriser les voies de circulation entre les sorties de l’autoroute 72 et le CHU. La question se pose à présent de savoir comment l’État peut accompagner leurs efforts. La desserte routière du CHU pourrait être fortement améliorée par la création d’un demi-diffuseur supplémentaire sur l’A 72, à la hauteur du musée d’art moderne. Nous l’avons déjà évoqué par courrier fin 2012. Les études d’opportunité et de faisabilité de cet aménagement ont été prises en charge par la communauté d’agglomération de Saint-Étienne et transmises à la DREAL Rhône-Alpes à la fin du mois de février 2013. Dans le courrier accompagnant cette étude d’opportunité, le président de Saint-Étienne Métropole, Maurice Vincent, précise qu’il souhaite l’aboutissement de ce projet qui revêt un caractère stratégique, tant pour ce qui est de la desserte du CHU que de l’organisation de l’Euro 2016 de football, car le stade Geoffroy Guichard, qui accueillera des matchs de cette grande compétition populaire, se situe à proximité du CHU.

À la fin du mois de décembre 2013, Saint-Étienne Métropole a adressé à la DREAL une contribution au volet mobilité du contrat de plan État-région intégrant le programme routier soutenu par l’agglomération, dont l’échangeur du musée d’art moderne fait partie.

Monsieur le ministre, pouvez-vous me confirmer que l’aménagement du demi-échangeur no 11 de l’A 72 a vocation à s’inscrire dans le futur contrat de plan État-région, dans la mesure où l’agglomération s’engagerait financièrement comme elle vient de le faire pour l’échangeur de la Varizelle sur l’A 47 à Saint-Chamond ?

M. Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche. Monsieur le député, cher Régis Juanico, je sais que ce sujet vous tient particulièrement à cœur. Nous en avons discuté à plusieurs reprises et vous m’avez sensibilisé quant à cet enjeu important pour la métropole de Saint-Étienne. Cette dernière a en effet réalisé des études de faisabilité et d’opportunité concernant la création d’un demi-échangeur complémentaire sur l’A 72, afin de répondre aux difficultés réelles de circulation rencontrées dans le secteur de l’hôpital Nord. Les services de l’État poursuivent actuellement l’examen du dossier qui leur a été transmis pour s’assurer du respect des dispositions en matière de sécurité qui s’imposent aux aménagements sur le réseau routier national, singulièrement sur un axe autoroutier. Des évolutions du projet pourraient être nécessaires.

S’agissant du financement, le volet mobilité du prochain contrat de plan État-région est en cours d’élaboration et fait l’objet de discussions entre l’État et les collectivités. D’ici à la fin de son élaboration, c’est-à-dire cet été, il nous sera possible d’étudier la faisabilité du demi-échangeur. Il est pour le moment trop tôt dans le processus pour déterminer les priorités. Les préfets de région m’ont communiqué une première liste jugée prioritaire pour les cofinancements. Il est évident que la priorité est donnée là où il y a implication locale et mobilisation financière, cela va sans dire.

Je souhaite également préciser que le projet d’aménagement de l’échangeur de la Varizelle, sur la RN 88, qui n’a pas été engagé au cours de la précédente contractualisation, sera bien évidemment repris.

Les discussions locales vont se poursuivre dans les prochains mois entre l’État et les collectivités concernées afin de faire émerger d’ici à l’été un compromis sur les projets d’amélioration des infrastructures et d’avoir une visibilité sur les financements mobilisables. Dès lors que des cofinancements existent, le caractère prioritaire sera reconnu. Je souligne encore votre intérêt pour ces questions, auquel je suis sensible. Nous avons souvent l’occasion d’en parler avec Maurice Vincent. Sachez que nous serons extrêmement attentifs à la suite donnée à cette proposition.

M. Régis Juanico. Merci, monsieur le ministre, de vos réponses sur l’amélioration de la desserte routière du CHU de Saint-Étienne. Au nom de tous les élus de la Loire, je vous remercie aussi d’avoir lancé la semaine dernière la procédure d’attribution de la concession de l’A 45. C’est une étape décisive pour la liaison entre Lyon et Saint-Étienne. Vous avez tenu vos engagements, cela mérite d’être souligné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.