Régis Juanico

Député de La Loire

Soutien au Comité départemental des Droits de l’Enfant pour l’annulation d’un concours de « mini-miss » à Sury-le-Comtal

Un défilé de jeunes enfants, âgés de 6 à 10 ans, dans le cadre d’un concours dit de « mini-miss », est programmé le 15 mars prochain à Sury-Le-Comtal, à l’initiative du Comité des fêtes de la commune.

Comme je l’ai fait le 24 janvier dernier, en votant à l’Assemblée Nationale l’interdiction de ces concours pour les enfants de moins de 13 ans, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur l’égalité entre les hommes et les femmes, je rappelle ma ferme opposition à ce genre de manifestation.

La majorité parlementaire est en train de légiférer contre l’hypersexualisation et l’érotisation précoce des enfants, souvent instrumentalisé par leurs parents, lesquels transfèrent sur leurs enfants leur désir de compétition.

Loin d’être des animations familiales, ces concours exposent de jeunes filles au jugement d’un jury d’adultes, et contribuent à la construction du culte de l’apparence physique dont les conséquences peuvent être dramatiques à l’adolescence (troubles alimentaires, obsession du « thigh gap », etc.).

En conformité avec les engagements internationaux pris par la France en matière de respect des droits de l’enfant, et pour participer chaque année aux journées départementales des droits de l’enfant organisées par les membres du collectif ligérien, j’apporte mon total soutien au Comité départemental des droits de l’enfant dans leur mobilisation pour l’annulation de la manifestation du 15 mars prochain.

Régis JUANICO

Député de la Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.