Régis Juanico

Député de La Loire

4èmes rencontres parlementaires sur la santé et le bien-être au travail

Mercredi 12 février, je co-présiderai, aux côtés de Jean-Frédéric Poisson, Député des Yvelines, les 4èmes rencontres parlementaires sur la santé et le bien-être au travail, qui se dérouleront en présence de Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

En ma qualité de membre du groupe d’études sur la pénibilité du travail et les maladies professionnelles à l’Assemblée Nationale, membre de la Mission d’information parlementaire de la commission des Affaires sociales sur les risques psychosociaux en mai 2011, et en tant que co-rapporteur de la mission d’information sur la pénibilité dans les petites entreprises, je présiderai la première partie de cette rencontre, intitulée « Les enjeux du qualité de vie et du bien-être au travail en 2014 ».

Ce sera notamment pour moi l’occasion d’aborder la question des CHSCT perçus comme des leviers pour le dialogue social, les risques psychosociaux et la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle pour les salariés, tout en évoquant les enjeux de santé publique et les économies potentiellement générées par une meilleure qualité de vie au travail.

TweetCGC

La seconde partie de la matinée se déroulera sous le thème « Bien-être, reconnaissance et performance », et sera notamment l’occasion d’échanger sur les politiques de gestion des Ressources Humaines, la formation des managers, l’apport en termes d’ergonomie de certaines technologies et du potentiel de croissance lié au bien-être au travail.

Dossier_Santé_au_travail-2 by RegisJuanico

 

Un commentaire

  1. par Sabine PERNET - 13 février 2014 à 15:57

    Bonjour,
    Une excellente initiative… mais un programme qui reste essentiellement centré sur les causes et la théorie… sans parler des solutions.
    Savez-vous qu’il existe des techniques, comme la sophrologie, utilisée par les hôpitaux, les sportifs et même l’armée, qui pourraient contribuer aussi au bien-être au travail ? Méconnaissance et méfiance nous freinent alors que de nombreux pays, les états unis en tête avec la Silicon Valley, forment leurs cadres et offrent à leurs employés des moyens de se ressourcer, d’être créatifs et dynamiques.
    Peut-être faudrait-il ressortir le rapport Nasse et Légeron au ministre de la Santé (2008) pour se souvenir qu’ils proposaient déjà cette approche ?
    En tous cas, si vous souhaitez avoir une vision complémentaire je reste à votre disposition et vous propose de lire ceci : http://www.relaxationdynamique.fr/sophrologie-en-entreprise/
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.