Régis Juanico

Député de La Loire

14 élus qui vont changer le sport français en 2014 : le blog Olbia défriche les enjeux de la future loi du sport

14 élus qui vont changer le sport français en 2014 – N°8 et 7. Gérald Darmanin et Régis Juanico : deux parlementaires pour la future loi du sport

On dit souvent que les hommes et femmes politiques français se préoccupent peu du sport. Certains d’entre eux jouent pourtant un rôle fondamental dans son développement et son financement. Et parfois sans même que le monde du sport s’en rende compte ! Pour débuter l’année 2014, Olbia – Le blog vous présente donc 14 élus politiques, locaux et nationaux, de gauche et de droite, qui devraient marquer le sport français durant les prochains mois.

Gérald Darmanin, Député du Nord, et Régis Juanico, Député de la Loire

Ce qui va se passer en 2014. C’était un des principaux engagements du candidat François Hollande en 2012 à l’égard du monde du sport : « établir une nouvelle loi-cadre pour moderniser l’organisation du sport ». Reportée depuis un an et demi, cette promesse d’une réforme en profondeur du sport français devrait se matérialiser cette année. Valérie Fourneyron a annoncé que le texte serait présenté en Conseil des ministres d’ici l’été 2014. Il traitera, toujours selon la Ministre des Sports, de la gouvernance des fédérations sportives, des procédures d’agrément, de la régulation du sport professionnel, du droit social du sport, d’éthique (dopage, matches truqués) et de la coordination des acteurs publics au niveau des territoires. Soit une liste de sujets au final assez limitée (rien ne semble prévu, par exemple, sur le sport de haut niveau, les équipements sportifs ou le rôle des entreprises). Les regards risquent donc de se tourner vers le Parlement qui aura l’occasion de compléter et bonifier le projet du Gouvernement. Les députés et sénateurs d’expérience ne manquent pas (Jean-François Lamour, David Douillet, Marie-Georges Buffet, Jean-Jacques Lozach…), mais ce sont aussi de jeunes parlementaires qui pourraient imprimer leur marque.

? A gauche, Régis Juanico, 41 ans, Député PS de la Loire, est depuis 2007 un intervenant de premier plan dans les débats sur le sport. Il a participé à la mission parlementaire sur la gouvernance des fédérations sportives (2012) et est l’auteur ou le coauteur de plusieurs rapports thématiques (sur la promotion des activités physiques et sportives en 2009 ou la solidarité entre le sport professionnel et le sport amateur en 2013).

? A droite, Gérald Darmanin, 31 ans, Député UMP du Nord depuis 2012, est un fin connaisseur des acteurs et sujets sportifs. Ancien Directeur de cabinet de David Douillet au Ministère des Sports, il connaît bien la machine gouvernementale et a lui-même travaillé activement à l’adoption de deux textes de lois à la fin du quinquennat précédent (loi sur l’éthique du sport et des droits des sportifs du 1er février 2012 et loi sur l’organisation des manifestations sportives et culturelles du 12 mars 2012).

Leur coup d’œil, leurs analyses et leurs propositions pourraient dès lors se révéler bien utiles lorsque le Parlement examinera le projet de loi.

Quel enjeu pour le sport français ? Le risque est que la future loi n’ait pas l’envergure annoncée et qu’elle n’apporte pas une nouvelle dynamique au sport français et à ses acteurs. Ce serait dommage au moment même où le Président de la République affirme clairement sa volonté de mettre en œuvre une politique de l’offre dans le domaine de l’emploi et de la compétitivité des entreprises. On pourrait donc attendre une démarche similaire dans le sport. L’abrogation prévue de la tutelle de l’Etat sur les fédérations sportives est un premier pas. D’autres propositions sont certainement possibles (par exemple dans le sport professionnel, qui ne doit pas être simplement considéré comme un domaine à réguler, mais aussi comme une activité économique dont la croissance peut et doit être favorisée). Beaucoup d’acteurs auront l’occasion de donner leur avis ces prochains mois concernant le projet de loi, et en premier lieu les parlementaires. Espérons que le débat sera fructueux !

A retrouver ici.

Un commentaire

  1. par Perrot René - 30 janvier 2014 à 14:47

    les fédérations sportives imposent déjà leurs normes aux collectivités malgré la tutelle, doit-on comprendre qu’elles seront légitimées?
    Que devient le sport pour tous, et ses promoteurs (FNOMS, fédérations affinitaires…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.