Régis Juanico

Député de La Loire

Signature des conventions d’accompagnement des Emplois d’Avenir dans l’animation socioculturelle à l’Amicale Laïque Chapelon

Lundi 18 novembre, j’étais présent avec plusieurs élu-e-s à l’Amicale Laïque Chapelon, à l’occasion de la signature des conventions d’accompagnement des emplois d’avenir dans l’animation socioculturelle entre l’État, représenté par Mme la Préfète de la Loire, la Ligue de l’enseignement de la Loire et les Francas de la Loire.

Les emplois d’avenir : une véritable expérience professionnelle et une seconde chance de se former pour les jeunes peu ou pas qualifiés

Les emplois d’avenir ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi. L’Etat soutient ainsi la création de 150 000 emplois d’avenir d’ici 2014.

Situation départementale

Au 3 novembre, on dénombre 695 contrats Emplois d’avenir non marchand et 133 marchand conclus, soit des taux de réalisation respectifs de 83 % et 67 %. Le département est bien positionné et le déploiement satisfaisant, puisque nous sommes toujours au-delà des taux de réalisation régionaux et nationaux pour le non marchand.

Focus sur le secteur de l’animation socioculturel

Au plan national

Les secteurs de l’animation socioculturelle et sportive continuent d’afficher de bons résultats en termes de recrutement de jeunes en emplois d’avenir, comme l’a souligné Mme Valérie Fourneyron, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative, lors de la présentation du budget ministériel le 9 septembre 2013 : « Sur les 60 000 emplois d’avenir concrétisés au 1er octobre, plus de 10 000 le sont dans les métiers jeunesse et sport. Ici même, l’année dernière, j’avais pris l’engagement que mon secteur recrute 10% des 150 000 jeunes en emplois d’avenir. Aujourd’hui, nous avons atteint deux tiers de cet objectif en moins d’un an. Nous sommes en avance sur nos prévisions. Loin de ralentir, je souhaite que nous poursuivions au même rythme pour dépasser les 10% ».

Des conventions cadres ont été signés entre l’État et respectivement :

  • le CNAJEP (Comité national des associations de jeunesse et d’éducation populaire) et la CPCA (Conférence permanente des coordinations associatives) le 30 octobre 2012,
  • le CNOSF (Comité national olympique sportif français) également le 30 octobre 2012,
  • en Rhône-Alpes, la CRESS (Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire) le 17 novembre 2012,
  • dans la Loire, Loire Profession Sport et le CDOSL (Comité départemental olympique et sportif de la Loire) le 26 novembre 2012.

Dans la Loire

Quelques exemples de profils de poste sur lesquels des jeunes ont été recrutés : animateur/animatrice de centre de loisirs (plus ou moins en responsabilité selon le niveau d’expérience et de qualification du jeune recruté),  animateur / animatrice et agent d’accueil, agent d’accueil en centre social, animateur sportif, agent administratif en centre social…

Parmi les 134 contrats recensés au 1er septembre sur ce secteur de l’animation socioculturelle et sportive, la majorité des employeurs sont des associations.

Les chiffres issus des remontées hebdomadaires par les missions locales font état des résultats suivants :

60 contrats prescrits par la mission locale de St Étienne

> dont 20 jeunes résidant en ZUS

> dont 39 jeunes de niveau V et infra

 25 contrats prescrits par la mission locale du Gier

 26 contrats prescrits par la mission locale du Forez

18 contrats prescrits par la mission locale de l’Ondaine

> dont 2 jeunes résidant en ZUS

> dont 11 jeunes de niveau V et infra

21 contrats prescrits par la mission locale de Roanne

> dont 3 jeunes résidant en ZUS

> dont 17 jeunes de niveau V et infra

2 contrats prescrits par Cap Emploi : une animatrice périscolaire à la maison de quartier du Soleil + un animateur sportif et aide administratif au Trampo Jump 42.

 

L’Amicale Laïque Chapelon a embauché 3 contrats d’Avenir :  une jeune femme dans le cadre de l’accueil petite enfance et la mise en place éventuelle d’un LAPE dans les nouveaux locaux de l’association (embauche le 7 octobre 2013), une jeune femme dans le cadre de l’accueil périscolaire, afin d’avoir un référent sur le secteur (embauche le 1er septembre 2013), et une jeune femmes dans le cadre du développement de la commission « Bien Vieillir » et la mise en place des actions en direction des Séniors (l’embauche a lieu le 18 novembre 2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.