François Hollande place la 2ème année de son quinquennat sous le signe de l’offensive

Ce jeudi 16 mai, le Président de la République François Hollande tenait la seconde conférence de presse de son quinquennat. Il est revenu sur l’année écoulée, expliquant la nécessité des réformes entreprises, avant d’expliquer ce qui rythmerait le reste de son mandat, résolument placé sous le signe de l’offensive.

L’an 1 du quinquennat aura été celui du rétablissement du pays, à travers une politique de sérieux budgétaire qui a permis la défense de notre souveraineté, la remise en ordre de notre économie, la sauvegarde de notre modèle social et la réparation des injustices.

L’an 2 sera résolument placé sous le signe de l’accélération des chantiers pour l’emploi, de la compétitivité, du redressement productif industriel et de la croissance. Le Président de la République a en effet décliné les différents sujets qui seront abordés prochainement. Une nouvelle initiative européenne sera lancée, avec notamment l’instauration d’un gouvernement économique de la zone euro, la création d’un plan pour l’insertion des jeunes et celle d’une communauté européenne de l’énergie.

Surtout, François Hollande a rappelé la nécessité de mobiliser tous les acteurs de l’emploi, afin d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année. Mais l’ambition du Président de la République est de rétablir le pays dans la durée : l’objectif de l’offensive qui débute aujourd’hui est donc de préparer la France de demain, grâce à un « modèle de performance économique et de responsabilité sociale et environnementale », qui va s’engager via un plan d’investissement sur dix ans dans les quatre secteurs stratégiques du numérique, de la transition énergétique, de la santé, et des grandes infrastructures de transport et la réorientation de l’épargne vers l’investissement productif.

Je me félicite également de l’annonce relative au droit de vote des étrangers, dont le texte sera présenté au Parlement après les élections municipales de 2014.

Aujourd’hui, le Président de la République a souhaité envoyer un message d’espoir et d’optimisme, malgré les difficultés actuelles. Il a tout le soutien de la majorité parlementaire dans le combat de longue haleine qui a débuté le 6 mai 2012.

Régis JUANICO

Député de la Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.