Régis Juanico

Député de la Loire

Kader ARIF, Ministre délégué chargé des Anciens Combattants, annonce l’extension aux Anciens Combattants les plus démunis de l’aide différentielle en faveur des conjoints survivants

Le 3 octobre dernier, lors de son audition devant la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, j’avais interrogé Monsieur Kader ARIF, Ministre délégué auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants, sur la possibilité d’étendre l’aide différentielle en faveur des conjoints survivants aux Anciens Combattants les plus démunis.

Jusqu’à présent, cette allocation était accordée aux 4600 conjoints, des veuves en grande majorité, sous certaines conditions : résider en France, être âgé de plus de 60 ans, avoir un niveau de ressources inférieur à 900 €/mois.

En attendant une réponse définitive du Conseil d’Etat, qui doit se prononcer pour savoir si ce dispositif relève de l’aide sociale ou du droit à réparation, le Ministre vient de m’annoncer avoir demandé aux services départementaux de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre « d’examiner [dès maintenant] les demandes d’aides financières au titre de l’aide différentielle déposée par les Anciens Combattants les plus démunis avec bienveillance. »

Cette annonce constitue une très bonne nouvelle pour les Anciens Combattants les plus pauvres qui pourront bénéficier d’une aide différentielle complétant leurs revenus jusqu’à hauteur de 900€ mensuels.

Régis JUANICO

Député de la Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.