Régis Juanico

Député de la Loire

Vote du Projet de Loi créant le dispositif des emplois d’avenir

Très préoccupé par la question de l’insertion professionnelle des jeunes, j’ai suivi avec attention les débats parlementaires sur la création du dispositif des emplois d’avenir. Egalement très impliqué sur les questions concernant la vie associative et le fonctionnements des associations, je suis intervenu dans la discussion des amendements sur la question fondamentale de l’accompagnement et de la formation des jeunes qui signeront un de ces contrats d’avenir au sein d’une structure associative.

Vous pouvez retrouver la vidéo et le verbatim  de mon intervention ci-dessous :

M. le président. La parole est à M. Régis Juanico.

M. Régis Juanico. Je m’étonne que M. Lamour et M. Darmanin défendent si vivement le monde associatif. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) Si nous créons les emplois d’avenir, c’est d’abord pour soutenir l’emploi associatif, qui représente non seulement 15 millions de bénévoles, mais aussi 5 % de l’emploi en France. Nos collègues oublient de dire que, depuis cinq ans, ce secteur, celui des associations, de l’éducation populaire, a été fragilisé. En effet, les budgets de soutien à la vie associative ont diminué de 40 %, de sorte que, pour la première fois en France, le nombre d’emplois dans ce secteur, qui a toujours été dynamique en la matière, se stabilise, voire régresse, de même que le nombre d’associations nouvelles. Si François Hollande a indiqué, durant la campagne, que les emplois d’avenir s’adresseraient au mouvement associatif, c’est bien évidemment pour lui donner une bouffée d’oxygène.

Marie-George Buffet pose une bonne question. (« Ah ! » sur les bancs du groupe UMP.) S’agissant de l’accompagnement dans ces associations, il faut faire preuve d’imagination. Nous en reparlerons ultérieurement, mais il faut savoir que des structures – je pense notamment au FONJEP, le Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire – sont tout à fait disposées à aider les grands réseaux associatifs et les petites associations dans l’accompagnement et l’encadrement des emplois d’avenir.

Le texte adopté par la CMP :

EmploisAvenirTexteCMP

ta0015

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.