Vers une reconnaissance officielle de la date du 19 mars 1962 comme « Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc »

Je me félicite de la décision de la majorité parlementaire d’inscrire à l’ordre du jour du Sénat le jeudi 25 octobre prochain la Proposition de Loi relative à la reconnaissance du 19 mars 1962 comme « Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc ».

Je me réjouis de la perspective de voir ce texte de loi définitivement adopté le 25 octobre dans un climat qui doit être serein et dépassionné.

Le 19 mars 1962, date officielle du cessez-le-feu en Algérie, est la seule date historique qui, aujourd’hui, est susceptible de rassembler largement. Cette date de cessez-le-feu à été ratifiée par le peuple Français à plus de 90% lors du référendum organisé par le Général de Gaulle le 8 avril 1962. De nombreuses collectivités et leurs élu-e-s, comme le Conseil Général de la Loire et la Région Rhône-Alpes, ainsi que plus de 20 000 communes en France, se sont prononcés par le vote de vœux en faveur du 19 mars.

Reconnaître le 19 mars, c’est rendre hommage aux jeunes appelés ou rappelés, près de 35 000 dans la Loire, qui ont sacrifié leur jeunesse là-bas, mais aussi aux 230 Ligériens qui y ont laissé la vie.

Les Anciens Combattants d’Algérie ont tous aujourd’hui entre 70 et 80 ans, il était temps de leur donner la juste reconnaissance à laquelle ils aspirent. L’inscription à l’ordre du jour du Parlement de ce texte de loi était l’un des engagements que j’avais pris devant le congrès de la FNACA Loire en mars dernier. Cet engagement est aujourd’hui tenu.

Les 10 points clés du Budget des Anciens Combattants 2013

Budget des Anciens Combattants 2013

Documents joints

Un commentaire

  1. par PACCARD - 5 octobre 2012 à 23:12

    Merci de cette information qui satisfera plus les dirigeants fédéraux de la FNACA dont certains sont politiquement d’extrême gauche que beaucoup de leurs adhérents pour différentes raisons. En effet, avez-vous vu le peuple allemand fêter le 11 novembre ou le 8 mai ? Et, de plus, le 19 mars est une fête nationale algérienne….Pauvre France qui va peut-être chanter « la Marseillaise » le 19 mars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.