Remise de l’insigne d’Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques à Andrée Chaize

J’ai été très honoré qu’Andrée Chaize m’ait fait l’amitié de me demander de lui remettre, dans l’Ordre des Palmes Académiques, la décoration d’Officier. Femme libre, indépendante, toute sa vie professionnelle, Andrée Chaize l’a consacrée à l’enseignement qui sera à l’origine de tous ses engagements futurs aussi bien militants qu’associatifs. Mieux transmettre est une seconde nature chez elle, une passion, à ses élèves dans tous ses postes en tant qu’institutrice, puis, lorsqu’elle rejoindra l’Ecole Normale de Saint-Etienne, en tant que maître formateur, en tant qu’inspecteur-professeur et en qualité de conseillère pédagogique.

Comme élue, son engagement est tout aussi intense, Conseillère Municipale depuis 1989 à Saint-Priest-en-Jarez, puis Adjointe, Andrée Chaize place la culture au centre de ses engagements citoyens, en témoigne son engagement pour le NEC, la médiathèque, le Musée d’Art Moderne ou encore l’école de musique.

Femme engagée dans la vie associative, Andrée Chaize est investie sur tous les fronts : Présidente des Femmes Elues de la Loire, Présidente du club « Joie de Vivre » à Saint-Priest-en-Jarez, Présidente depuis 1996 du Centre de Recherche et d’Information sur la Littérature Jeunesse, Présidente depuis 2005 du Comité Citoyen pour le Dépistage des Cancers, Présidente du CIDFF de la Loire…

Mais c’est plus particulièrement pour son combat féministe qu’Andrée Chaize a été honorée :

–          Implication dans le domaine de la santé des femmes avec le dépistage du cancer du sein. A cet égard, Andrée Chaize propose, pour les comités féminins pour la prévention et le dépistage des cancers du sein, un concert (samedi 29 septembre) dans le cadre de la mobilisation d’Octobre Rose, mois dédié à la mobilisation nationale contre le cancer du sein.

–          Andrée Chaize a relancé le CIDFF, Centre d’Information sur les Droits des Femmes et les Familles de la Loire, qui favorise l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes.

Il convient également de revenir sur les 5 années de Présidence d’Andrée Chaize à la tête des Femmes Elues de la Loire, association qui a pour objet la formation des élues surtout lors d’un 1er mandat, qu’il soit municipal, départemental ou régional. Là aussi, on retrouve cette idée de transmission avec cet « outil » par lequel les femmes prennent conscience de leurs nombreuses compétences. L’association est aussi là pour rassurer les femmes élues et leur démontrer qu’elles ont les mêmes compétences que les hommes, pour qu’elles n’hésitent plus à s’engager dans la vie politique locale, qu’elles ne répondent plus jamais : « je ne serai pas capable ».

Le combat pour les femmes est un combat d’actualité, pour leur émancipation, leur place dans la société, pour leur permettre de concilier vie professionnelle et vie privée. Le féminisme restera toujours utile pour des conquêtes d’avenir dans de nombreux domaines : égalité salariale, accès à la contraception, double ou triple journée, violences conjugales…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.