Face au chômage des jeunes le Gouvernement et la majorité agissent !

Le Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social vient de présenter aujourd’hui en conseil des ministres un projet de loi relatif aux emplois d’avenir.  Cet engagement pour l’emploi des jeunes répond à la priorité du quinquennat voulue par le Président de la République. Dans un contexte de poursuite de l’aggravation du chômage, qui touche plus particulièrement les jeunes peu ou pas qualifiés, les députés socialistes sont déjà au travail pour inscrire dans la loi ces mesures d’urgence.

Associés à un véritable effort de formation et à un accompagnement renforcé, les 100 000 emplois créés dès 2013, jusqu’à 150 000 en 2014, permettront d’offrir une première expérience professionnelle à des jeunes, principalement sur des territoires fragiles.  Créés dans le secteur non marchand pour des activités ayant une utilité sociale avérée et porteurs pour l’avenir (filières vertes, numérique, social…), ces emplois contribueront non seulement à lutter contre le chômage des jeunes, mais également à incarner le nouveau modèle de développement porté par la majorité.

Après des années d’inertie et d’échec de la droite, les emplois d’avenir sont une véritable rupture avec le quinquennat précédent qui a été marqué par l’explosion du chômage des jeunes (155 000 demandeurs d’emplois supplémentaires pour les catégories A, B et C en cinq ans), conséquence des mesures inefficaces adoptées : subvention sur fonds publics des destructions d’emplois avec les exonérations sur les heures supplémentaires, baisse des crédits de l’emploi et du nombre de contrats aidés en pleine crise.

La mise en œuvre des emplois d’avenir, après l’annonce en juillet du déblocage de 80 000 contrats aidés et du recrutement de 2 000 agents à Pôle Emploi, illustre la priorité absolue à l’emploi du gouvernement. Celle-ci se poursuivra par l’entrée en vigueur des contrats de génération et d’une nouvelle politique industrielle qui redressera durablement l’économie de notre pays.  C’est pourquoi je me félicite de l’engagement du gouvernement, qui agit au quotidien pour les Français, en luttant contre la crise du pouvoir d’achat et le chômage par des mesures justes et efficaces.

Dossier de presse Emplois d’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.