Un nouveau gouvernement paritaire, profondément renouvelé et combatif !

Je me réjouis de la formation du nouveau gouvernement ce soir autour du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault : de nombreux nouveaux Ministres sont des « fidèles » du département de la Loire : Arnaud Montebourg, en particulier, qui est venu à de nombreuses reprises mais aussi Vincent Peillon, Marisol Touraine, Aurélie Filipetti, Najat Vallaud-Belkacem et Marylise Lebranchu qui se sont déplacés ces dernières semaines pour nous soutenir dans le cadre de la campagne présidentielle ! Je veux saluer le nomination de ma collègue députée-maire de Rouen, Valérie Fourneyron au poste de Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie associative, avec qui j’ai travaillé main dans la main pendant cinq ans sur ces sujets à l’Assemblée Nationale et dans le Groupe « Sports » de la campagne de François Hollande.

Parmi ces membres du gouvernement, je veux tout particulièrement adresser mes félicitations à mon ami Benoit Hamon, qui occupait jusqu’à aujourd’hui les fonctions de porte-parole du Parti Socilaiste et qui vient d’être nommé Ministre Délégué à l’économie sociale et solidaire.

L’économie sociale et solidaire, en pleine expansion, représente aujourd’hui 800 000 entreprises et près de deux millions de salariés, soit 10% de la population active, dans le monde associatif, coopératif, les Mutuelles et les entreprises d’insertion.

Je connais Benoit Hamon depuis 1990, date à laquelle nous nous sommes rencontrés pour la première fois au sein du Mouvement des Jeunes Socialistes dont il est devenu le premier Président en 1993 et auquel j’ai succédé à cette fonction en 1995. Depuis 22 ans, des liens d’amitié et une fidélité politique sans faille nous unissent.

J’ai eu l’occasion de lui souhaiter bonne chance au téléphone et je l’ai invité à se rendre dans notre département de la Loire, particulièrement exemplaire dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, dès les prochaines semaines. Dès mardi prochain, je serai à ses côtés à Trappes à l’occasion d’une réunion publique consacrée au Sport et à la Vie Associative dans le cadre de sa campagne pour les élections législatives dans la 11e circonscription des Yvelines.

Régis JUANICO

1er Secrétaire du PS Loire

Député de la Loire

Compte-rendu du Conseil des Ministres du 17 mai 2012

Le Premier ministre a présenté un décret relatif au traitement des membres du Gouvernement.

Conformément à l’engagement pris par le Président de la République lors de la campagne en vue de l’élection présidentielle, ce décret réduit de 30 % la rémunération des membres du Gouvernement.

La rémunération brute d’un ministre sera ainsi de 9 940 euros (au lieu de 14 200 euros actuellement) et celle d’un secrétaire d’Etat de 9 443 euros (au lieu de 13 490 euros).

Pour le Président de la République et le Premier ministre, cette réduction nécessite une modification de l’article 14 de la loi du 6 août 2002 de finances rectificative pour 2002.

Cette modification sera faite dans la prochaine loi de finances rectificative pour 2012 avec une date d’entrée en vigueur rétroactive au 15 mai 2012.

Ainsi le Président de la République et le Premier ministre verront également leur rémunération réduite de 30 % dès leur entrée en fonctions.

Leur rémunération brute sera de 14 910 euros (au lieu de 21 300 euros aujourd’hui).

Le Premier ministre a présenté les grands principes qui régiront l’organisation du travail gouvernemental. Ils répondront au double impératif d’efficacité et d’exemplarité.

Il a souligné l’importance de la collégialité, en invitant chaque ministre à exprimer ses opinions sur les décisions à prendre, dans le cadre des délibérations du Gouvernement. Il a rappelé l’impérieuse nécessité de la solidarité gouvernementale.

Il a invité les ministres à travailler en confiance avec leurs administrations, dont il a salué la loyauté et la compétence. Les cabinets ne doivent pas être un écran qui exposerait aux erreurs et démotiverait les services.

Il les a également invités à être constamment à l’écoute des Françaises et des Français et à nouer des relations étroites et confiantes avec l’ensemble des partenaires institutionnels des ministères, à commencer par les partenaires sociaux. La concertation et la transparence seront deux piliers de la méthode de travail du Gouvernement.

Le fonctionnement efficace ira de pair avec un comportement exemplaire.

Chaque ministre a été invité à signer une charte de déontologie. Chacun sera appelé à remplir une déclaration d’intérêts qui sera rendue publique dans les prochains jours.

Chaque membre du Gouvernement devra faire preuve de la plus grande sobriété dans son comportement, en assurant une stricte séparation entre les dépenses publiques et les dépenses privées, et en se montrant exemplaire dans l’utilisation des moyens mis à sa disposition.

Pour répondre à la fois à l’impératif d’efficacité et au devoir d’exemplarité, chaque ministre se consacrera entièrement à la charge qui lui est confiée et renoncera en particulier à l’exercice de tout mandat exécutif local.

Charte-de-deontologie-pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.