François Hollande en visite à Saint-Etienne

Dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle des 22 avril et 6 mai prochains, François Hollande était en déplacement à Saint-Etienne ce mardi 14 janvier, pour y aborder les thématiques des mobilités et des transports urbains, ainsi que celle de l’insertion. Accompagné de Roland Ries, Sénateur-Maire de Strasbourg, responsable du pôle transport et mobilité au sein de l’équipe de campagne, de Najat Belkacem, l’une de ses porte-parole, de Maurice Vincent, Sénateur-Maire de Saint-Etienne et Président du Comité de soutien à François Hollande dans la Loire, et de moi-même, en ma qualité de mandataire départemental de sa campagne, François Hollande est arrivé en TER à la Gare de Châteucreux en fin de matinée.

Sur le parvis de celle-ci, nous avons pu lui présenter la logique d’intermodalité des transports en commun, et notamment comment s’organise « la chaîne » du transport public entre Lyon et Saint-Etienne, puis à Saint-Etienne même. En effet, sur le parvis de la gare de Châteaucreux cohabitent le tramway, les bus, les Véliverts, tandis que le stationnement de surface des voitures a été très réduit.

Empruntant un bus, mode de transport mis à l’honneur à l’occasion de cette visite, nous nous sommes ensuite rendus à la Maison des Projets de l’Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne, où une présentation des enjeux de renouvellement urbain a été faite à François Hollande, notamment afin de montrer comment les transports, l’aménagement de la ville, le développement de celle-ci et le bien-être de ses habitants, doivent être pris dans une approche globale.

C’est aussi à l’EPASE que François Hollande a fait la rencontre de Patrick Revelli, qui lui a présenté le projet de rénovation du stade Geoffroy Guichard en vue de l’Euro 2016 de football.

Le déplacement s’est poursuivi par une visite de l’entreprise d’insertion ENVIE, située dans le quartier stéphanois de Montplaisir, et qui fait partie d’un réseau national qui est né à Strasbourg.

ENVIE Loire répond à un double objectif : respecter les obligations environnementales en matière de recyclage des appareils ménagers en fin de vie ou détériorés et former des personnes en insertion, pour les amener en deux ans maximum à une solution d’emploi pérenne. C’est donc un très bel exemple de structure qui contribue au développement durable.

Après avoir visité les ateliers de réparation et de reconditionnement des appareils ménagers usagés, François Hollande a rencontré et échangé avec les salariés de l’entreprise. Cet échange fut également l’occasion pour le Président d’ENVIE 42 d’attirer l’attention de François Hollande sur les conditions faites par l’Etat aux structures d’insertion depuis plusieurs années…

La journée s’est conclue par une rencontre conviviale entre François Hollande et son Comité de soutien départemental, dans une salle bondée où plus de 500 personnes s’étaient rassemblées pour soutenir leur candidat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.