Régis Juanico

Député de la Loire

Fin du conflit à la SNCF

L’Assemblée Générale des cheminots grévistes dans la Loire qui s’est réunie ce matin, vient de voter l’arrêt du mouvement et la reprise du travail. Après 78 jours de grève, c’est une bonne nouvelle, enfin…

La rencontre qui s’est déroulée lundi matin à Lyon, en présence de Jean-Pierre Farandou, Directeur National de la branche proximité de la SNCF et sous l’égide du Préfet de Région, Jean-François Carenco, aura joué un rôle déterminant dans le dénouement de ce conflit social, avec en particulier la garantie apportée aux cheminots de la non-filialisation de leur établissement à Saint-Etienne.

Quel gâchis pour l’image d’un Service Public auquel nous sommes très attachés. Avec le recul, on ne pourra que regretter que l’on ait dû attendre aussi longtemps la tenue de cette médiation, que nous demandions depuis de longues semaines, notamment au regard du climat de tension croissante auquel l’on a pu assister dernièrement.

La durée inédite de ce mouvement aura lourdement pénalisé les usagers du rail qui attendent avec impatience un retour à la normale. Désormais, une réflexion s’impose entre la direction et les partenaires sociaux au sein de la SNCF pour améliorer les procédures d’alerte en matière de dialogue social, afin qu’à l’avenir, la grève ne soit conçue que comme un dernier recours, quand toutes les autres possibilités de négociations ont été épuisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.