Régis Juanico

Député de la Loire

Examen des crédits « Anciens Combattants » dans le Budget 2012 : un débat budgétaire décevant !

A part la confirmation de la revalorisation de 4 points de la retraite du combattant, soit une dépense supplémentaire de 9 millions d’euros qui ne profitera qu’à environ 25% des bénéficiaires au cours du second semestre 2012, le débat budgétaire qui s’est déroulé le 3 novembre dans l’hémicycle a été extrêmement décevant.

Nous nous sommes heurtés lors de la discussion de nos amendements -pourtant défendus par différents groupes politiques- sur l’extension de la carte du combattant, la campagne double, la revalorisation de la rente mutualiste et le plafond de l’aide différentielle pour les conjoints survivant ou les anciens combattants les plus démunis à une fin de non recevoir totale de la part du secrétaire d’Etat, Marc Laffineur. Il aurait tout à fait été possible de pouvoir utiliser une infime partie (quelques millions d’euros) de ce que le gouvernement vient d’économiser sur le Budget 2012, à savoir 240 millions d’euros, pour satisfaire la plupart de ces revendications légitimes du monde combattant?

Celui-ci s’est par ailleurs illustré dans ses interventions par des propos approximatifs qui nous ont choqué, par exemple, quand il a considéré l’anniversaire du cessez-le-feu du 19 mars 1962 en Algérie comme pouvant être « fêté » (sic) ! Il est profondément regrettable que le Gouvernement et certains élus UMP ne voient dans la demande de reconnaissance du 19 mars comme « journée d’hommage et du Souvenir en l’honneur des 30 000 morts en Afrique du Nord » qu’une « polémique » alors qu’il s’agit tout simplement du respect de notre Histoire commune. Nous avons été étonné également de l’initiative du Président de la République de vouloir banaliser la commémoration du 11 novembre et d’envisager l’examen d’une proposition de loi dans ce sens alors que d’autres dossiers sont bien plus prioritaires pour les Anciens Combattants.

Vous trouverez ci-joint mes deux interventions concernant la revalorisation de la retraite du combattant pour une accélération du rythme de deux points en janvier 2012 et deux points en juillet, ainsi que ma défense du 19 mars et de l’extension de la carte du combattant pour les Anciens d’Algérie après le 2 juillet 1962 à condition de justifier de quatre mois de présence et d’être arrivé sur place avant le 2 juillet.

@Politique BudgetAncCombattantsCommunique#097

Documents joints

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.