Séance d’installation de l’Assemblée du Sport

La Ministre La Ministre des Sports, Chantal JOUANNO, a installé ce mardi 29 mars à l’Institut Océanographique la première Assemblée du Sport. En accord avec le Président du CNOSF, cette Assemblée réunit des représentants de l’État, du mouvement sportif, du monde de l’entreprise, de la société civile et des élus locaux et parlementaires afin d’échanger autour des enjeux de demain.

Les travaux sont organisés autour de 6 thèmes :
– Sport pour tous
– Sport sain et éthique
– Sport de haut niveau
– Emploi et formation dans le sport
– Economie du sport
– Gouvernance du sport

L’Assemblée du Sport a pour vocation à être permanente. Les premières conclusions des travaux seront rendues au mois de juin.

J’étais présent mardi à la séance d’installation, et je suis l’un des six députés désignés par la Ministre au sein de l’Assemblée du Sport. Je participerai au groupe de travail n°1 « Sport pour tous » consacré au développement de la pratique sportive. J’aurai à cœur d’y défendre les propositions de mon rapport parlementaire de 2010 en tant que rapporteur du budget des Sports sur le thème « Favoriser les activités physiques et sportives tout au long de la vie : un enjeu de santé publique ».

Les objectifs que se sont fixés les participants sont de tenir compte des profondes transformations qu’a connues le sport français ces 30 dernières années. Par exemple, de nouveaux protagonistes sont apparus, apportant au sport la richesse de leurs compétences, aux côtés des acteurs historiques que sont l’État et le mouvement sportif.

Ainsi les collectivités territoriales sont devenues les premières sources de financement du sport ; elles assument également la responsabilité de plus de 80 % des équipements sportifs dans notre pays. Les entreprises et la société civile sont également désormais inscrites au cœur des problématiques sportives, en termes de pratique ou encore de financement.

Face à ces évolutions décisives, il apparaît aujourd’hui indispensable de repenser à la manière de construire la politique du sport en donnant naissance à une gouvernance mieux partagée. La feuille de route est claire : elle vise à mieux fédérer l’ensemble des acteurs concernés, à définir des priorités nationales partagées, et à mieux répartir les prérogatives et les responsabilités.

Un commentaire

  1. par Burnod Jacques - 2 avril 2011 à 9:43

    Bonjour Régis,
    Premièrement, toutes mes félicitations pour ta brillante élection locale.
    A la lecture de cette information relative à l’installation de l’assemblée du sport, je souhaite, même si tu n’est pas dans le groupe spécifique « emploi et formation dans le sport » tu puisses intervenir auprès des interlocuteurs pour aider les associations dans le cadre de leur personnel « gérant ou employé de service » de celles-ci, sinon leur nombre va décroître fortement dans les années qui viennent.
    Il faut que perdure nos activités par la présence et l’ouverture de nos associations.
    Bien cordialement
    Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.