Régis Juanico

Député de la Loire

Appel de 48 Députés Socialistes pour des « primaires maîtrisées »

Quarante-huit députés socialistes ont lancé lundi, au lendemain des cantonales, un appel en faveur de la Première secrétaire du PS Martine Aubry, estimant qu’elle a la « légitimité pour rassembler tous les socialistes et toute la gauche » en vue de 2012.

Jugeant la période « essentielle » pour préparer le « succès de la gauche en 2012 », les signataires affirment dans un texte aux allures d’appel à candidature : « Tout cela, c’est au Parti socialiste de l’initier, de l’animer, de le réussir, autour de sa Première secrétaire Martine Aubry ».

« Non pas parce qu’elle est ou serait candidate. Mais parce qu’elle est notre Première secrétaire, que nous lui avons confié cette mission essentielle et parce qu’elle a, à ce titre, la légitimité pour rassembler tous les socialistes et, au-delà, toute la gauche », font-ils valoir.

Pour eux, « le nécessaire rassemblement de la gauche, des écologistes et des forces populaires » est « la clef stratégique du succès à venir ».

Mme Aubry et le PS doivent « s’adresser aux responsables des autres partis de la gauche pour réunir les conditions du rassemblement ».

Ils prônent un « groupe de travail réunissant des représentants de tous les partis de gauche », pour « un +état des lieux+ des convergences et des divergences programmatiques » en vue d’une « plate-forme commune de gouvernement ».

Les primaires doivent être « maîtrisées », et les partisans de telle ou tel candidat doivent « impérativement s’abstenir de dénigrer les autres », avertissent ces députés qui s’élèvent contre les « petites phrases médiatiques ». « Faites la promotion (…) mais refusez toute démolition! C’est suicidaire pour nous tous! », lancent-ils. « Tous ceux qui préfèrent critiquer notre maison commune et sa Première secrétaire plutôt que le gouvernement et la droite, affaiblissent le Parti socialiste, nous affaiblissent collectivement », font-ils valoir.

Parmi les signataires figurent Jean Glavany, Marylise Lebranchu, Olivier Dussopt, Philippe Martin, Alain Vidalies, Tony Dreyfus, Christian Paul, Patrick Roy, François Brottes, François Loncle, Didier Mathus et Régis Juanico. Ce groupe s’était déjà réuni le 9 mars à l’Assemblée pour « soutenir le travail » de Mme Aubry, qui serait « la meilleure candidate » pour la présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.