Régis Juanico

Député de La Loire

Lettre ouverte à Roselyne Bachelot pour le maintien de la Chargée de mission aux Droits des Femmes dans la Loire

Avec plusieurs élus et notamment le Maire de Saint-Etienne, mes collègues parlementaires Jean-Claude Frécon et Jean-Louis Gagnaire mais aussi Laurence Juban, Arlette Bernard, Jean-Claude Bertrand et de nombreux élus socialistes ligériens, nous avons récemment adressé une lettre ouverte à Roselyne Bachelot afin de défendre le poste de Chargé de Mission Départemental aux Droits des Femmes et à l’Egalité.

         Madame la Ministre,

              Les élu(e)s de la Loire s’émeuvent de la disparition, pour 2011, du financement de l’Etat pour le poste de Chargée de Mission Départemental aux Droits des Femmes et à l’Egalité.

             En effet, ce poste répondait efficacement, à travers la Déléguée Départementale, depuis avril 2004, aux besoins du territoire ligérien auprès des collectivités territoriales, du secteur associatif, des entreprises, des équilibres sociaux du département. La Loire est un département rural, avec des pertes d’emploi importantes, les femmes en sont les premières victimes, produisant en cascades des difficultés sociales.

              La politique pour les droits des femmes et l’égalité entre les femmes et les hommes reposent sur des engagements internationaux, européens et nationaux. L’égalité des droits, par la loi, est acquise en France, encore faut-il que cette égalité soit réelle.

             Votre Ministère, Madame la Ministre, n’assure plus le financement de ce poste. Ce qui prive, depuis le 1er janvier 2011 notre département de la Loire de sa Chargée de Mission Départementale aux Droits des Femmes et de l’Egalité.

             Nous, élu(e)s de la Loire, formulons une vive protestation quant à la disparition de ce poste stratégique de la défense du droits des femmes dans la Loire et vous demandons, Madame la Ministre, de considérer notre demande de rétablissement de son financement.

             Nous vous remercions, madame la Ministre, et vous prions d’agréer l’expression de notre profonde considération.

Un commentaire

  1. par Andrée CHAIZE - 14 janvier 2011 à 14:06

    Présidente du CIDFF LOIRE
    PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION DES FEMMES ÉLUES DE LA LOIRE

    JE M’ASSOCIE PLEINEMENT À CETTE DÉMARCHE.

    LA DISPARITION DE CE POSTE PRIVERAIT LES ASSOCIATIONS QUE JE PRÉSIDE D’UN SOUTIEN NÉCESSAIRE À LEUR VITALITÉ ET D’UNE RELATION DE PROXIMITÉ INDISPENSABLE À LA BONNE CONNAISSANCE DE LEURS ACTIONS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.