Régis Juanico

Député de La Loire

Roche-la-Molière honore son passé minier

Samedi 4 décembre dernier, Marie-Hélène Sauzéa, Maire de Roche-la-Molière, m’a convié à l’inauguration du rond-point Villeboeuf, désormais mis en valeur par une lampe de mineur rappelant à tous les automobilistes entrant et sortant de la ville le passé minier de Roche-la-Molière.

A côté de cette lampe, véritable phare de la ville rouchonne réalisée par de jeunes lycéens du lycée Claude Lebois à Saint-Chamond, et ornée du numéro 1321, en symbole de la date à laquelle remonte le début de l’exploitation du charbon sur la ville, trois plaques rendront hommage à trois anciens Maires de Roche-la-Molière : Théophile Gibert (Maire de 1971 à 1977), Jean Limousin (Maire de 1977 à 1989) et Jean Hugon (Maire de 1989 à 2002, Conseiller Général de la Loire de 1976 à 1982 puis de 1988 à 2004), ces trois Maires ayant un lien direct avec le passé minier de leur ville.

Le lendemain, dimanche 5 décembre, la ville de Roche-la-Molière rendait hommage à la sainte patronne des mineurs. Devant le monument situé au cœur de la cité de Beaulieu, une gerbe a été déposée pour honorer le souvenir des mineurs de fond disparus. Et les anciens mineurs de rappeler qu’aujourd’hui encore, que ce soit au Chili, en Chine ou en Nouvelle-Zélande, le destin n’épargne pas les gueules noires dont le travail, pénible et risqué, force le respect et l’admiration de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.