Régis Juanico

Député de la Loire

Jean-Marie Bockel à Saint-Etienne : un ministre sourd au malaise de la justice !

Jean-Marie Bockel était à Saint-Etienne mardi pour inaugurer le nouveau tribunal de commerce. Les visites de membres du gouvernement se succèdent dans notre département : beaucoup d’agitation, de communication et de paroles, nous attendons toujours les actes et les décisions favorables pour la Loire.

J’étais vendredi dernier à l’audience solennelle de rentrée au TGI de Saint-Etienne : j’ai pu mesurer, à travers les prises de parole de Laurent Verilhac, batonnier, Jacques Pin, procureur de la République, de Régis De Jorna, président de la juridiction et de trois magistrats, le malaise des hommes et des femmes qui servent notre Service Public de la justice au quotidien.

Les services en particulier ceux des Tutelles, de l’application des peines et du Tribunal pour enfants (5 fonctionnaires, 9 auparavant – mille dossiers en attente) subissent de plein fouet l’absence de nouveaux effectifs, le non remplacement de certains fonctionnaires ou greffiers partant à la retraite en dépit de l’augmentation continue de la charge de travail et de l’activité.

Ces difficultés de fonctionnement au quotidien au tribunal de Saint-Etienne avaient déjà été pointées dans un rapport de l’inspection des services judiciaires en date de 2008 …! Elle sont aujourd’hui amplifiées par les conséquences de la réforme de la carte judiciaire dans le département avec le regroupement de l’activité des juridictions de Montbrison et du Chambon à Saint-Etienne.

En résumé : venue de Bockel à Saint-Etienne = 2 postes en moins pour le tribunal = merci le gouvernement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.