AUTOBAR : oui au dialogue social, non à l’intimidation des salariés grévistes

Depuis mercredi 9 décembre , les salariés de l’entreprise Autobar sont en grève dans des conditions extrèmes, sur le trottoir devant leur usine, dans le froid. Les grévistes réclament une augmentation de salaire de 90€ brut mensuel et la revalorisation de leur prime de fin d’année ainsi que l’octroi d’une complémentaire santé-mutuelle.
L’Entreprise multinationale Autobar dégage un profit d’1million 350 000€ par an !
Les salariers campent jour et nuit dans la neige pour bloquer l’approvisionnement des machines  à boisson de Saint-Etienne. Les entreprises non livrées soutiennent le mouvement de grève, la population également en apportant des bouteilles de gaz, des duvets, de la soupe.  Les élus, les syndicats sont venus nombreux depuis 10 jours soutenir les salariés dans la cabane de planches et de toiles des grévistes    
Aux demandes légitimes des salariés, la Direction locale d’Autobar répond par l’envois d’huissiers, de procès verbaux. Aucun dialogue n’a été possible.
Mardi à 10h, les salariés d’Autobar ont été convoqués au Tribunal de Grande Instance de Saint Etienne. Ces méthodes d’intimidation sont scandaleuses et inaccceptables.
Nous demandons au plus grand nombre de venir soutenir les salariés grévistes et pour exiger de la direction d’Autobar qu’elle ouvre enfin des discussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.