La direction du Parti Socialiste renforcée

Martine Aubry a annoncé mardidernier un renforcement de son équipe de Direction du PS avec l’apport de proches de Ségolène Royal. 

Alors que se profilent les élections européennes de juin sur fond de crise économique, la direction du PS, s’enrichit de 31 nouveaux premiers secrétaires nationaux (SN) et SN adjoints.
Le Parti est désormais totalement rassemblé et en ordre de marche pour aborder l’échéance des élections européennes qui auront lieu le 7 juin prochain dans les 8 grandes circonscriptions que compte le pays.

L’eurodéputé Vincent Peillon s’est félicité que la « page du congrès délétère » soit « enfin tournée ». Six « royalistes » deviennent secrétaires nationaux comme les jeunes « pousses » Najat Belkacem, adjointe au maire de Lyon (questions de société) et la députée Aurélie Filippetti (questions énergétiques), de même que les députés Jean-Patrick Gilles (famille) et Gaëtan Gorce (exclusion).
Plusieurs proches de Mme Royal deviennent SN adjoints avec des portefeuilles « régaliens », ainsi Patrick Mennucci, maire du 1er arrondissement de Marseille (animation et développement des Fédérations), Frédéric Léveillé premier secrétaire fédéral de l’Orne (trésorerie), Carlos Da Silva, 1er fédéral de l’Essonne (rénovation).
Autre proche de Mme Royal, le député Jean-Louis Bianco co-présidera le Forum des territoires avec la députée aubryste Marylise Lebranchu.
Plusieurs amis de Benoît Hamon intègrent la direction (Delphine Mayrargue, Liem Hoang-Ngoc et Roberto Romero), tout comme l’eurodéputé Henri Weber (SN adjoint à la mondialisation), ainsi que d’autres soutiens de Bertrand Delanoë comme Yves Colmou (communication) ou Daniel Vaillant (président du Comité organisation des votes), et des proches de Mme Aubry comme André Laignel ou Laurent Baumel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.