Régis Juanico

Député de la Loire

La banderole de la honte

158370218.jpgLors de la finale de coupe de la ligue Lens-PSG, samedi soir, des supporters du PSG ont sorti une banderole longue de plusieurs dizaines de mètres où était inscrit: “Pédophiles, chômeurs, consanguins, bienvenue chez les chti’s !”.

Encore une fois, après les affaire Ouaddou et Kébé lors de récentes rencontres de championnat de L1 et L2, nous avons affaires aux mêmes violences et provocations racistes. Car on peut parler ici, d’une forme de racisme social… On touche le fond et toujours pas de mesures concrètes pour empêcher ces débordements.

Ces débordements, nous les avons vécus également lors de certains déplacements de l’ASSE à Lyon…

Les supporters stéphanois et lensois se réclament de la même culture du football, c’est une culture qui a des attaches dans notre passé ouvrier et dans cette fraternité issue de la souffrance d’un travail plus que difficile au fond des mines. Solidarité, respect et dignité étaient les maîtres mots de cette période de notre histoire commune entre chtis et stéphanois que les associations de supporters tentent de faire vivre lors des matchs.

Combien faudra-t-il encore de scandales, de provocations de la part de quelques individus qui se disent « supporters » en particulier issus de groupuscules soutenant le PSG. Il faut commencer par appliquer strictement la loi existante qui permet de dissoudre ces groupuscules. Il faut interdire de façon définitive à certains récidivistes d’accéder aux stades. S’il le faut, obligeons le PSG à jouer tout ses matches à huis clos tant qu’il n’aura pas fait le ménage dans ses tribunes ! La prime de victoire de cette coupe de la ligue devrait être intégralement reversée aux associations anti-raciste et le PSG devrait également être condamné fermement sur le plan sportif. Ca suffit… Ne laissons plus faire. Appliquons la Loi ! Faut-il rappeler que c’est tout le sport qui souffre de ces débordements.  Le sport est une fête et doit le rester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.