Régis Juanico

Député de la Loire

Mobilisation des enseignants du second degré

615961596.jpgCe matin, les enseignants étaient mobilisés pour protester contre les suppresions de postes et les fermetures de classes décidées par le Gouvernement pour la rentrée prochaine. Au total ce sont 11 200 postes d’enseignants qui disparaîtront en septembre dont 8 830 dans les Collèges et les Lycées publics. Cette application aveugle du principe de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite débouche sur des conditions de travail déteriorée pour les élèves et les enseignants et 44 fermetures de classes dans le seul département de la Loire, alors que le département comptera deux cent collègiens de plus à la rentrée. Les personnels sont également opposés aux préconisations du rapport Pochard et à la réforme de l’enseignement professionnel.

A l’Assemblée Nationale mes collègues et moi-même avions pourtant mis en garde le Gouvernement lors de l’examen du budget. Faute d’avoir été entendus, on peut espérer que les récents résultats électoraux (notamment la cuisante défaite du Ministre de l’Education Nationale à Périgueux) et cette mobilisation des enseignants permettront de redonner la priorité en terme de moyens humains et financiers à l’Education Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.