Affaire Ouaddou : en finir une fois pour toutes avec le racisme dans les stades

6be1440f0476a255a49c19e0ab7a85d9.jpgLors du match de Ligue 1 Valenciennes contre le FC Metz, le capitaine de Valenciennes, Abdeslam Ouaddou, a été victime d’injures racistes venant des tribunes durant toute la première période. Il a écopé d’un carton jaune ensuite pour être monté s’expliquer dans les tribunes alors qu’il avait signalé à plusieurs reprises ces injures à l’arbitre du match. Au delà de cette polémique concernant l’attitude de l’arbitre pendant ce matche de L1, c’est bien la question de la lutte contre le racisme dans les stades qui est encore une fois posée.

Le racisme, dans et en dehors des stades, est insupportable et va totalement à l’encontre des valeurs véhiculées par le sport, qu’il soit professionnel ou amateur. Il est de la responsabilité des instances sportives, mais également des pouvoirs publics, de prendre des mesures permettant d’en finir avec ces comportements.

M. Thiriez, Président de la Ligue de Football Professionnel, a déjà indiqué que la LFP porterait plainte. Cette réaction sans appel montre bien la volonté qu’ont les dirigeants du Football français de mettre un terme à cette situation. Les préfets, qui ont la possibilité d’interdire de stade les hooligans doivent également sanctionner plus souvent ce type de comportement. La FIFA a également pris des mesures fortes allant jusqu’à la relégation en division inférieure, mais cet engagement ne pourra avoir d’effet que si les institutions nationales et européennes prennent également leurs responsabilités.

Dans le rapport que j’ai présenté avec plusieurs collègues à la délégation à l’Union Européenne de l’Assemblée Nationale, au sujet du livre blanc sur le sport, j’ai déjà souligné à quel point les dispositions évoquées dans ce texte par la Commission me semblaient insuffisantes. Il faut aller bien au delà de simples échanges d’informations entre services de polices mais mettre en place au plus vite des interdictions de stade européennes. D’autant plus que les supporters racistes sont bien souvent connus.

Il faut absolument sanctionner ces comportements avec la plus grande fermeté, mais il faut également prévenir ceux-ci : par exemple lors du match Valenciennes-Saint-Etienne, en janvier, il y avait eu une grande manifestation contre le racisme et l’anti-sémitisme organisée avec le MRAP. Ce sont des actions de prévention de ce type, mais aussi le soutien inconditionnel et l’accompagnement des bénévoles qui forment nos jeunes, qui permettront de faire évoluer les mentalités et d’en finir avec ces pratiques insupportables.

Cette  lutte contre le racisme dans le sport est un enjeu de société et je compte bien continuer à m’y engager pleinement. En ayant de tels comportements, ce ne sont pas seulement les victimes d’insultes qui sont blessées, ce sont également tous les bénévoles et les amoureux du sport qui se voient insultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.