Intervention sur le Budget des Anciens Combattants

L’AFP a repris certains de mes propos dans le compte-rendu suivant : « Les députés ont entériné jeudi l’augmentation de la retraite des anciens combattants lors de l’examen des crédits de la mission « Anciens combattants, mémoire et lien avec la nation » du projet de loi de finances 2009.

L’augmentation de 2 points de la retraite du combattant à compter du 1er juillet 2009, qui concerne près de 1,4 million de personnes, « permettra de verser une retraite annuelle de 558,42 euros » soit « une augmentation de 28,9% depuis 2006, après 28 ans sans revalorisation », a relevé le secrétaire d’Etat à la Défense Jean-Marie Bockel.

L’indice atteindra 41 points au 1er juillet 2009. Nicolas Sarkozy s’était engagé durant la campagne présidentielle à le porter à 48 points d’ici à la fin de son mandat.

Le socialiste Alain Néri a déploré que cette augmentation n’intervienne qu’au 1er juillet et non sur l’ensemble de l’année, y voyant une « escroquerie ».

« C’est quand même un peu mesquin de discuter pour une vingtaine de millions quand on est capable d’afficher 15 milliards pour les plus riches de ce pays », s’est-il exclamé.

Régis Juanico (PS) a demandé en vain une hausse de « 3 points d’un coup » afin de « faire un effort dès le début de la mandature ». « Car c’est dans un contexte de crise économique et sociale que les anciens combattants ont besoin de voir leur pouvoir d’achat revalorisé », a-t-il fait valoir. »

Les commentaires sont fermés pour cet article