Attali fait des émules dans la Loire !

af79d001c74a89861418d1cd981be0d3.gifCommuniqué de presse du groupe socialiste au Conseil Général : « Suppression des départements : un débat dépassé ! »

A moins de deux mois des élections cantonales, on ne peut que s’interroger sur les déclarations de Pascal Clément, qui propose de fusionner les conseils généraux et régionaux et de créer des départements-régions, en abandonnant le social aux communautés de communes et agglomérations. Alors qu’il préside le Conseil général de la Loire depuis 1994, il n’a pas compris le rôle de cette collectivité de proximité, sans doute du fait de son absence du terrain.

Pour les élus du groupe de la Gauche Démocrate et socialiste les conseils généraux sont aujourd’hui les derniers remparts des solidarités entres les hommes mais aussi entres les territoires compte tenue des missions qui leur ont été confiées par les lois de décentralisation ; ils considèrent également que le Conseil général de la Loire détient toutes les clefs pour sortir définitivement le département de ses difficultés démographiques, sociales et économiques, en assumant avec dynamisme ses responsabilités dans le domaine de l’aménagement du territoire, de l’action sociale et en favorisant un développement économique équilibré et durable.

Certes, il faut repenser le rôle respectif de nos collectivités, en clarifiant leurs missions pour une meilleure efficacité de l’action publique. Mais nous pensons que l’échelon départemental, dont les compétences ont été confortées en 2004 est essentiel à l’expression de la solidarité entre les hommes et les territoires.

Les commentaires sont fermés pour cet article