Réforme Dati : pourquoi nous n’irons pas demain à Lyon.

36963cc96099ffeb8774c6ff7790b268.jpgLa mascarade a suffisamment duré : après plusieurs tergiversations et avoir été informé par un courrier du Préfet de Région de la tenue d’une réunion sur la carte judiciaire en présence de la Garde des Sceaux, Rachida Dati, le lundi 19 novembre à Lyon, puis son annulation par fax nous informant que la réunion se tiendrait samedi 17 novembre, nous apprenons, la veille, par la presse que la réunion se tiendra en définitive ce vendredi 16 novembre.

Cette marque d’irrespect, cette désinvolture et ce mépris du Ministre de la Justice à l’égard des élus et des territoires est insupportable !

Nous ne participerons pas à cette opération de communication qui est une pantalonnade et une caricature de concertation, alors que les décisions de Mme Dati pour le département de la Loire sont déjà connues, là aussi, par voie de presse avec les fermetures annoncées du TGI, des tribunaux de Prud’hommes et de commerce de Montbrison et qu’elles n’ont pas fait l’objet de discussions et de consultations avec les élus locaux concernés. Cette réforme imposée derrière les cordons de CRS est un coup de force brutal, sans aucun critères objectifs d’amélioration du Service Public de la Justice. Elle va se traduire par la fermeture d’une centaine de tribunaux de proximité et va pénaliser durement les justiciables les plus vulnérables. Nous demandons, en conséquence, un véritable débat à l’Assemblée Nationale sur la réforme de la carte judiciaire engagée et un vote de la Représentation Nationale. Nous appelons tous les élus locaux munis de leur écharpe tricolore à nous rejoindre à une grande manifestation nationale qui aura lieu devant le Ministère de la Justice, place Vendôme, à l’occasion du congrès des maires de France le mercredi 21 novembre à 16h30.

Régis JUANICO et Jean-Louis GAGNAIRE

Députés de la Loire

Les commentaires sont fermés pour cet article