Budget des Anciens Combattants

Nous avons examiné jeudi les crédits dédiés aux Anciens Combattants. Au nom de mon Groupe j’ai interpellé le Secrétaire d’Etat Alain Marleix, sur la revalorisation de la retraite combattante et de l’allocation de solidarité pour les conjoints survivants. Voici le texte de mon intervention :

« Monsieur le Ministre, au lieu d’afficher d’abord un budget en baisse, il aurait été plus simple de prévoir dès le départ, monsieur le ministre, le financement des mesures nouvelles que vous nous avez annoncées tout à l’heure – les 2 points supplémentaires pour la retraite du combattant et le relèvement du plafond de l’allocation de solidarité.

Il faut d’ailleurs relativiser l’effort consenti. Ces 100 millions d’euros de mesures nouvelles représentent 0,6 % du « paquet fiscal » offert en cadeau aux plus riches. Je tiens également à dire solennellement que c’est aujourd’hui que le monde combattant a besoin de voir ses revendications satisfaites, pas dans dix ou quinze ans, quand il sera trop tard pour en profiter, et que 2 points d’indice, c’est 26 euros de plus par an pour la retraite des anciens combattants – soit la moitié des franchises médicales qu’ils auront à payer chaque année !

J’en viens à ma question, qui porte sur l’allocation de solidarité pour les conjoints survivants. Nous avons tous constaté que le nombre de veuves concernées par la mesure entrée en vigueur le 31 août était très faible. Si l’on veut que le dispositif monte en puissance et que les 5 millions d’euros que vous avez prévus pour 2008 soient consommés, il faut relever à nouveau le plafond. Vous avez proposé 681 euros. Nous vous demandons d’aller jusqu’à 800 euros, ce qui correspond au seuil de pauvreté selon les critères européens. C’est une mesure de justice sociale. Il faut à tout prix éviter d’accroître le nombre des retraités pauvres, qui sont déjà un million dans notre pays. »

Les commentaires sont fermés pour cet article