Régis Juanico

Député de la Loire

Premiers pas à l’Assemblée (2)

39f62ce3e63034aea3bfad819c438bc6.jpg
Quelques informations sur les deux journées écoulées cette semaine à l’Assemblée Nationale :
  • 564 : c’est le numéro de ma place dans l’hémicycle : tout en haut dans la moitié gauche réservée à l’opposition. Ce sont les places qui sont traditionnelement réservées au nouveaux députés du groupe, que l’on surnomment les « montagnards ». Au fur et à mesure de leur ancienneté, les députés reélus descendent vers le bas de l’hémicycle où l’on retrouvent les anciens ministres.
  • 83-07 : c’est le numéro de mon bureau à l’Assemblée Nationale : il est situé au 233 Bd Saint-Germain, à proximité du Palais-Bourbon (3e étage). J’ai notamment comme voisin de palier Pierre-Alain Muet, député du Rhône, Jean Mallot, député de l’Allier et Alain Vidalies, député des Landes

 

  • délégation de l’Assemblée Nationale pour l’Union Européenne : j’ai eu la chance d’intégrer cette semaine en plus de la commission des affaires sociales, la très sélective délégation pour l’UE (150 candidatures de députés PS et UMP pour seulement une quarantaine de places !). Je suis le benjamin. Pierre Lequillier, UMP en est le président, Elisabeth Guigou et Pierre Moscovici, Christian Paul, anicens ministres, en sont membres.

La délégation qui a vocation a devenir à l’avenir une commission permanente à part entière examine tous les projets d’actes européens (en vertu de l’article 88.4 de la Constitution) : il faut savoir que 60% de l’activité au Parlement découle de la transcription des textes européens. La délégation contrôle également le principe de subsidiarité, auditionne les ministres en charge des affaires européennes, les commissaires européens, les parlementaires européens et rencontre les autres parlements de l’Union.

  • universités : je fais partie des députés du groupe socialiste qui vont s’investir dans la discussion parlementaire du texte sur la gouvernance des universités qui sera exeminé les 23, 24 et 25 juillet. Nous avons commençé hier les auditions des acteurs de la communauté universitaire au niveau national (Bruno Julliard pour l’UNEF, Jean-Pierre Finance pour la Conférence des Présidents d’Uiversité, la CFDT, le SNESUP, l’UNSA…). Comme je m’y étais engagé pendant la campagne, je vais pendant les dix prochains jours consulter parallèlement les acteurs locaux de l’université de Saint-Etienne (Président et vice-président de l’Université, syndicats enseignants et du personnel administratif, syndicat étudiant).

Les commentaires sont fermés pour cet article