#StopBombing : Aux côtés d’Handicap International pour la 23ème « Pyramide de chaussure »

J’étais ce samedi 23 septembre, place Jean Moulin à Saint-Etienne, pour apporter mon soutien à Handicap International dans le cadre des 23èmes « Pyramides de chaussures ». Présentes cette année dans 29 villes en France – et pour la première fois à Saint-Etienne grâce à l’équipe de bénévoles autour de Michel Peyrache – ces « Pyramides » sont le symbole de la journée nationale de mobilisation de la société civile pour les victimes des armes explosives. Celle-ci a pour but d’interpeller les gouvernements pour obtenir l’arrêt des bombardements sur les populations civiles et une assistance des victimes à la hauteur des besoins sur le terrain.

A l’origine, les Pyramides étaient d’abord centrées sur les mines et les bombes à sous-munitions (BASM). Cette action menée depuis plus de 20 ans a porté ses fruits puisque le nombre de victimes de mines anti-personnelles a été divisé par quatre. Handicap International propose, depuis 2016, de mobiliser plus largement autour de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées. La protection des civils des conséquences des conflits a toujours été au cœur de l’action militante de l’organisation.

Cette action est plus que jamais nécessaire avec la recrudescence depuis cinq ans des bombardements massifs de populations civiles en zones peuplées, notamment en Syrie ou au Yémen. Chaque jour, 90 civils sont ainsi tués ou blessés par une arme explosive. Sur les 43 000 personnes tuées ou blessées en une année, 92 % sont des civils lorsque ces armes sont utilisées en zones peuplées.

Signez la pétition et relayez le #stopbombing

Les 23èmes Pyramides sont donc l’occasion de poursuivre ce combat pour soulever publiquement l’injustice et les traumatismes subis par les victimes civiles tuées, blessées et mutilées par des armes explosives. Tout un chacun était ainsi invité à venir sur la place Jean Moulin pour :

  • apporter sa contribution à cette pyramide de protestation (toutes les chaussures seront ensuite données à l’association Emmaüs) en témoignage de solidarité avec les victimes ;
  • s’informer sur les armes explosives et les actions de Handicap International (en France et sur le terrain) ;
  • et se joindre au mouvement d’interpellation, en signant la pétition de l’association : à faire aussi en ligne sur http://stop-bombing-civilians.org/.

Vous pouvez poursuivre la mobilisation en relayant sur les réseaux sociaux le #stopbombing, avec un geste et un message simple : Stop !

 

Avec Michel Peyrache, la cheville ouvrière de cette Pyramide à Saint-Etienne

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.