Régis Juanico

Député de La Loire

Benoît Hamon, Président : le choc des 6 mois

Benoît Hamon a présenté ce lundi 10 avril les mesures qu’il prendrait durant les 6 premiers mois de son quinquennat, rappelant ainsi qu’au-delà des mots et des promesses, un candidat à l’élection présidentielle doit avant tout donner à voir ce qui changera concrètement pour les Français s’il est élu.

Extrait : « Je suis un homme révolté et un candidat pressé d’agir. Demain, avec vous, je serai un Président qui répondra à l’urgence. L’urgence d’en finir avec toute complaisance vis-à-vis du régime d’Assad dont la barbarie est sans borne. L’urgence d’en finir avec les affaires et les lobbies qui polluent notre démocratie, essoufflée et intermittente.

L’urgence d’en finir avec la précarité qui mine les Français et renforce chaque jour le vote extrême, avec ces inégalités qui ne cessent de s’accroître et qui nourrissent la désespérance. L’urgence d’en finir avec notre course au profit, à la croissance, au productivisme, au court terme, qui saccage notre environnement, notre santé, et met en jeu l’avenir de nos enfants, et des générations suivantes.

Le germe de la défiance s’est implanté dans les esprits. Il a grandi à chaque renoncement, à chaque trahison, à chaque affaire. Il se développe dans le sentiment d’impunité d’une classe politique coupée des réalités. La réaction populaire est sans appel : montée des populismes, des partis xénophobes et rejet des élites mondialisées. Le Brexit et l’élection de Donald Trump sont des alertes. Il est impératif de réagir et c’est à la gauche que revient la responsabilité de proposer un projet de société alternatif et porteur d’espoir.

Lorsque le Conseil national de la Résistance a formulé son programme pour la France d’après-guerre, il ne s’est pas contenté de mesures technocratiques mais a proposé aux Français un véritable destin collectif. Le projet que je vous propose s’appuie sur une vision claire et cohérente de l’avenir que nous voulons pour la France. Il projette un imaginaire puissant de progrès, tout en offrant des solutions immédiates pour l’amélioration concrète de votre quotidien.

Partout dans le monde, la société se mobilise, expérimente, propose et met en pratique des idées ouvertes et solidaires. C’est de ces innovations que je veux m’inspirer. C’est sur vous que je veux m’appuyer. Je veux m’élever à la hauteur de celles et ceux que l’on a dit rêveurs parce qu’ils refusaient le destin sinistre qu’on leur imposait.

Je veux déployer, pour mon pays, la même énergie que Franklin D. Roosevelt qui, s’opposant aux forces réactionnaires, proposa un New Deal. Ce projet porta la lutte contre la pauvreté, la régulation financière, l’investissement massif dans des infrastructures nouvelles et fonda les bases de l’État providence.

Voici la stratégie que je propose aux Françaises et aux Français. Ce projet de société est puissant, il est entraînant. Il commence dès demain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.