Réunion publique de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité

Vendredi 14 octobre dernier, répondant à l’invitation de Jean-Luc-Roméro, Président de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), j’ai pris part à une réunion publique organisée par l’ADMD à Saint-Etienne.

A cours de cette réunion publique qui a rassemblé plus d’une centaine de personnes, j’ai pu revenir sur la proposition de loi relative au droit de finir sa vie dans la dignité, déposée par Laurent Fabius pour le groupe SRC à l’Assemblée Nationale le 7 octobre 2009, créant un droit à mourir dans la dignité et à choisir sa mort en disposant pour cela d’une aide éventuelle, dans un cadre particulièrement strict et clairement défini. Votée le 19 novembre 2009, celle-ci a été rejetée par 202 voix pour et 326 contre.

La Loi du 22 avril 2005 a constitué une première avancée, en légalisant la possibilité d’arrêter l’acharnement thérapeutique, mais s’avère insuffisante et appelle le législateur a franchir un nouveau pas, comme le suggère le rapport parlementaire réalisé par Manuel Valls au nom de la Commission des Affaire Sociales sur la proposition de loi précédemment évoquée.

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.