Régis Juanico

Député de La Loire

Assemblées Générales des Maisons de Quartier et des Amicales Laïques

Jeudi 19 et vendredi 20 mai, j’ai assisté aux Assemblées Générales de la Maison de Quartier du Crêt de Roch et de celle du Soleil, de l’AGEF de Montreynaud, et de l’Amicale Laïque Chapelon, lors desquelles j’ai pu constater les mêmes problématiques et les mêmes difficultés, notamment en matière d’emploi associatif, conséquences des décisions du Ministre du Travail que j’ai interpellé la semaine dernière à propos des contrats aidés et autres contrats d’insertion (voir).

De ces Assemblées Générales ressortent les difficultés et la mise en danger des structures sociales qui maillent et organisent la vie locale : baisse des subventions, emplois aidés limités dans le temps qui ne permettent ni de vraiment remettre en selle les bénéficiaires, ni de structurer des postes, etc.

A titre d’exemple, l’AGEF a été contrainte de supprimer 4 postes d’animateurs cette année pour atteindre un équilibre financier et ne pas mettre en danger le reste de la structure pour l’année prochaine.

La pérennité des clubs sportifs, des centres sociaux,  des amicales laïques et des maisons de quartier ne peut être assurée par de simples saupoudrages financiers et autres coups de pouce occasionnels pour  maintenir les actions de terrain. L’Etat doit prendre ses responsabilités s’il veut véritablement soutenir la vie associative comme il prétend le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.