Régis Juanico

Député de La Loire

Maurice Vincent, Régis Juanico et Jean-Louis Gagnaire défendent les dossiers Santé auprès de Roselyne Bachelot

Maurice Vincent, maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, Régis Juanico, député, conseiller général et Jean-Louis Gagnaire, député, vice-président de la région Rhône-Alpes, accompagnés de Nadia Semache, adjointe à la prévention et à la santé de la Ville de Saint-Étienne, ont été reçus au cabinet de Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, pour évoquer plusieurs dossiers importants en matière de santé pour la ville et l’agglomération.

Ils ont obtenu un réexamen de l’affectation des subventions MIGAC (Mission d’Intérêt général et d’aide à la contractualisation) et MERRI (Missions d’Enseignement Recherche Référence et Innovation) au bénéfice du Centre Hospitalier Universitaire, un manque à gagner de 6 millions d’euros étant actuellement constaté au détriment du CHU.

Ils ont demandé la création de l’École de sage-femmes à Saint-Étienne, promise depuis 2007 par Xavier Bertrand, ancien ministre de la Santé. La Région s’est en effet engagée à financer les formations à hauteur de 500 000 euros et le problème des locaux est résolu.

Un nouvel argument a cependant été soulevé par le Ministère, lié à la densité de la présence de sage-femmes en Rhône-Alpes. Cet obstacle fera l’objet d’une nouvelle analyse, à la demande des élus, avec comme objectif réaffirmé l’ouverture de l’École de sages-femmes en septembre 2011.

Ils ont souligné l’importance du projet de pôle d’excellence gérontologique sur Bellevue porté par la Ville de Saint-Étienne, la Mutualité Française de la Loire, la Caisse Régionale de la Sécurité Sociale dans les Mines (CARMI) et le CHU de Saint-Étienne, ainsi que du projet IRMIS (Institut Régional de Médecine et d’Ingénierie du Sport) sur le site de l’Hôpital Nord. Ces deux projets ont recueilli l’assentiment et le soutien du Ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.