Régis Juanico

Député de la Loire

Défendre le planning familial

Une ineptie de plus au compteur du gouvernement. Cette fois-ci, c’est le Planning Familial qui est visé, en voyant son budget réduit de 40 % pour l’année 2009.

Bien que reconnu d’utilité publique, le Planning Familial se retrouve ainsi amputé d’une grande partie de ses moyens et ne sera plus en mesure d’assurer ses missions de conseil conjugal et familial et d’information sur les droits sexuels et reproductifs. Alors qu’il est très facile de trouver plusieurs milliards pour sauver les banques et leurs activités douteuses, le gouvernement réalise par cette coupe budgétaire une bien maigre économie mais qui risque d’entraîner la fermeture d’un tiers des associations départementales dès les prochains mois, et sans doute bien plus dans les années à venir. Le risque est grand de voir à moyen terme la disparition totale des acteurs intervenant sur le droit à la sexualité, dont le rôle est plus que jamais crucial dans une société où les rapports filles-garçons se tendent, où les problèmes conjugaux abondent et à l’heure ou l’épidémie de Sida connaît une recrudescence.

Les antennes départementales du Planning Familial sont aujourd’hui le principal relais local des campagnes nationales de prévention et une réduction de leur nombre aurait des conséquences fort regrettables pour les 450 000 personnes rencontrées chaque années par les bénévoles et les salariés du Planning. Il a été reconnu que la première visite gynécologique des jeunes filles se passe une fois sur deux au Planning Familial.

Une fois encore, le gouvernement et sa politique de libéralisation des services vont à l’encontre de l’intérêt collectif et sont en total décalage avec les besoins et les attentes réels de la société.

Martine Aubry a également publié un communiqué sur la question :

Planning Familial: Aubry appelle Bachelot à rétablir les crédits

PARIS, 3 fév 2009 (AFP) – La première secrétaire du PS Martine Aubry a appelé mardi Roselyne Bachelot à « se battre » pour rétablir les crédits des plannings familiaux qui devraient être réduits de « 42% dans le budget 2009 ».

« J’ai écrit à la ministre de la Santé et j’ai signé la pétition » lancée par le Mouvement français pour le planning familial (MFPF), a affirmé Mme Aubry, en visitant son centre parisien.

> Connaissant Roselyne Bachelot, « je me dis qu’elle se battra pour remettre ces crédits. En tant que femme et en tant que ministre de la Santé, elle connaît trop les dégâts qui sont causés quand les plannings familiaux n’existent pas », a ajouté la maire de Lille.

« Le combat des femmes n’est jamais acquis », « il faut toujours être là pour expliquer que la femme a le droit de disposer de son corps et d’avoir une sexualité libre et voulue », selon Mme Aubry qui, comme ministre, avait prolongé de 10 à 12 semaines le délai pour une IVG.

La réduction des subventions va « mettre en péril un tiers » des 70 centres du planning qui « accompagnent les femmes les plus en difficulté », a-t-elle dénoncé.

Cette décision, selon elle, suit « une stricte logique budgétaire. On prend les lignes et on diminue, après avoir diminué l’impôt des plus riches ».
> Interrogée sur un lien entre cette décision et un retour à « un ordre moral » Mme Aubry a répondu: « je n’irai pas jusque là car, pour l’instant, nous n’avons pas eu le discours qui accompagne » cette mesure.

La pétition en ligne du planning familial a recueilli 43.378 signatures, selon une responsable de l’association.

2 commentaires

  1. par mamie - 6 février 2009 à 12:17

    Pouvez-vous démarrer une pétition ou tout autre genre d’action adressée à madame Bachelot pour soutenir le Planning Familial ? Je crois que l’intervention de nombreuses femmes en particulier et citoyens en général pourrait peser pour mieux informer la Ministre et la pousser à revenir sur sa décision.
    Si nous restons passifs nous regretterons toujours de n’avoir pas bougé collectivement. Nous ne pouvons accepter que la décision prise récemment ne soit pas annulée.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.