A47 : interpellation du Secrétaire d’Etat aux Transports

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Je souhaite attirer votre attention sur les retards pris par les programmes de l’Etat en matière d’amélioration des conditions de sécurité et d’information sur l’A47 entre Givors et Saint-Etienne. Le 9 janvier dernier, et pendant 5 jours, le Sud de la Loire a été le théâtre d’un épisode sévère de pollution aux particules fines. Le Préfet de la Loire a réduit de 20km/H la vitesse maximale autorisée mais les usagers de l’A47 n’ont pu être correctement informés du fait de l’absence d’équipements de signalisation adaptés.

 Quotidiennement 77 000 automobilistes empruntent, à leurs risques et périls, ce tracé fortement accidentogène et fortement saturé où se forment de très nombreux ralentissements et bouchons. Fin 2006, j’avais interrogé le Préfet de la Loire de l’époque, Monsieur Stéphane Bouillon, sur le calendrier de mise en place des équipements de sécurité prévus dans le Contrat de Plan et financés par des crédits de l’Etat et de nos collectivités locales : à savoir 12 panneaux à messages variables, 50 caméras de surveillance et 20 stations de comptage, dans le cadre de la mise en place du Centre d’Ingénierie et de Gestion du Trafic à Villars.

 J’avais également demandé au représentant de l’Etat que le tronçon de l’A47 puisse bénéficier, comme c’est le cas sur la quasi-totalité du réseau autoroutier, d’une couverture de service public de type radio-trafic (et pas seulement consultable sur un site internet), de façon à informer les usagers en temps réel sur les conditions de circulation.

 Dans sa réponse (cf ci-joint), Monsieur le Préfet m’avait annoncé l’installation dès 2007 des stations de comptage et des caméras permettant de détecter plus rapidement les perturbations le long du réseau routier et en 2008 des panneaux à messages variables, reconnaissant les retards accumulés par ces chantiers.

 Nous venons d’apprendre par la presse locale que la Direction interdépartementale des routes avait enfin démarré les travaux au début du mois de janvier et que le nouveau système d’information serait opérationnel d’ici le mois de mai 2009… C’est une bonne nouvelle pour tous les usagers de l’A47. Pour autant, la DIR ne parle plus que de 5 panneaux à messages variables (au lieu de 12 préalablement) et de 25 caméras de surveillance (au lieu de 50).

 Monsieur le Ministre, je souhaite que vous puissiez m’indiquer les raisons qui ont justifié la réduction de près de la moitié du nombre des panneaux à messages variables et des caméras de surveillance par rapport aux engagements initiaux. Je souhaite également que vous puissiez faire étudier la possibilité de transmettre les informations recueillies par le poste de Commandement de Ratarieux à travers ces nouveaux équipements à un service d’information audio de type radio-trafic sur le parcours Saint-Etienne/Givors.

  Vous souhaitant bonne réception de la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Secrétaire d’Etat, l’expression de mes salutations distinguées.

                                                                                   Régis JUANICO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.