Régis Juanico

Député de La Loire

La vérité sur les heures supplémentaires

PouvAchat.jpgLes récentes déclarations de la Ministre de l’Economie et des Finances, reprises dans de nombreux journaux, font état d’une augmentation significative du nombre d’heures supplémentaires. Le Gouvernement essaye ainsi de masquer le mécontentement des Français en martelant ce slogan de campagne qui n’a pourtant pas tenu ses promesses : il serait possible de gagner plus en travaillant plus.

Une étude de la DARES a pourtant montré que si le nombre des entreprises ayant recours aux heures supplémentaires est effectivement en augmentation du fait des exonérations (40% des entreprises ligériennes concernées dans la moyenne nationale), le volume total d’heures supplémentaires effectuées par les salariés est en diminution !

En effet, le chiffre de +40% d’heures supplémenatires cité par Madame Lagarde correspond à l’année 2007, période allant du 1er trimestre 2007, avec en moyenne 6,7 heures par trimestre et par salarié (alors que la Loi TEPA ne s’appliquait pas !) au 1er trimestre 2008, avec 8,7 heures par trimestre et par salarié. Mais si l’on compare le dernier trimestre de 2007 (la loi TEPA est en vigueur depuis le 1er octobre) et le premier trimestre de 2008, la moyenne des heures supplémentaires effectuées par salarié est en fait en hausse dérisoire, passant de 8,4 à 8,7 heures, soit à peine 4%…

Comme j’ai eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises lors du débat sur le temps de travail ces derniers jours, sans être contredit par le ministre Xavier Bertrand, le dispositif TEPA est donc aussi inefficace pour le pouvoir d’achat des salariés -qui a d’ailleurs reculé de 0,5% au 1er trimestre 2008 selon l’INSEE- que coûteux pour les finances publiques.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.